<  Retour au portail Polytechnique Montréal

Sphincter artificiel contrôlé et alimenté en énergie sans fil

Sami Hached

Thèse de doctorat (2015)

[img]
Affichage préliminaire
Télécharger (9MB)
Citer ce document: Hached, S. (2015). Sphincter artificiel contrôlé et alimenté en énergie sans fil (Thèse de doctorat, École Polytechnique de Montréal). Tiré de https://publications.polymtl.ca/1682/
Afficher le résumé Cacher le résumé

Résumé

RÉSUMÉ L’incontinence urinaire est un trouble qui touche aussi bien les hommes que les femmes, les personnes âgées aussi bien que les jeunes. N’ayant pas une définition universellement admise, son incidence varie considérablement. Être incontinent implique l’impossibilité pour la personne de se retenir. Cela la place dans des situations très inconfortables. Appelée aussi « La maladie de la honte », elle a des répercussions psychologiques et sociales très importantes. Elle peut limiter les activités physiques et perturber la vie sexuelle et professionnelle. Grâce à la médecine moderne l’incontinence est soignable. Elle est initialement traitée avec la médication, l’hygiène de vie, ou la rééducation. Mais si ces mesures sont insuffisantes, l’urologue fait le plus souvent appel aux dispositifs implantables tels que l’AMS 800™. En l’état actuel des connaissances, l’implantation du sphincter urétral artificiel AMS 800™ est en effet le traitement standard pour l’incontinence urinaire sévère (Gold standard) due à une insuffisance sphinctérienne. Le dispositif en question est un implant hydromécanique mimant le comportement d’un sphincter urétéral sain. Il exerce une pression constante sur l’urètre du patient pour fermer sa lumière et garder l’urine dans la vessie. Pour uriner, le patient contrôle l’ouverture de son urètre en pressant sur une pompe manuelle située dans le scrotum ou la Labia Majora. Malgré le principe simple et l’efficacité de cet implant, les études cliniques lui attribuent certaines limitations. Certains patients à dextérité réduite (Parkinsoniens, âgés, obèses, etc.) ont des difficultés à localiser et actionner la pompe manuelle. Par ailleurs et bien que faisable chez les femmes, l’implantation de l’AMS 800 est compliquée. La pression constante appliquée sur l’urètre provoque l’atrophie et l’érosion. La pompe est sujette à des pannes mécaniques. Ces évènements peuvent engendrer le retour de l’incontinence, affecter la qualité de vie du patient, et nécessiter une chirurgie de révision. L’objectif de nos recherches est de développer une nouvelle génération de sphincters artificiels intelligents, dans le but de corriger ces limitations, et développer les capacités des sphincters actuels dont la conception est âgée de plus de 30 ans.---------- ABSTRACT Urinary incontinence is a complication that affects both men and women, the elderly as well as young people. Without a universally accepted definition, its incidence varies widely. Being incontinent implies the impossibility for the patient to control his micturition, which makes him very uncomfortable. Also called "the shameful disease", urinary incontinence has negative psychological and social impacts. It may limit physical activities and disrupt sexual and professional life. Thanks to modern medicine, urinary incontinence is treatable. It is initially treated with medication, lifestyle changes, or rehabilitation. If these measures are insufficient, the urologist recommends the use of implantable devices such as the AMS 800 ™. In the current state of knowledge, the implantation of the artificial urinary sphincter AMS 800 ™ is the gold standard treatment for severe urinary incontinence due to intrinsic sphincter deficiency. This device is a hydro-mechanical implant imitating the behavior of a healthy urethral sphincter. It exerts a constant pressure on the patient's urethra to close it, and keeps urine in the bladder. To urinate, the patient opens his urethra by pressing a manual pump located in the scrotum or Labia Majora. Despite the simple mechanism and the effectiveness of this implant, clinical studies report certain limitations. Some patients with limited dexterity (Parkinson, aged, obese, etc.) have difficulties to locate and operate the manual pump. Furthermore and although it is feasible in women, the implantation of the AMS 800 is complicated. The constant pressure applied on the urethra causes atrophy and erosion. The pump is subject to mechanical failure. These events can cause the return of incontinence, affect the patient's quality of life, and may require revision surgery. The aim of our research is to develop a new generation of intelligent artificial sphincters, in order to correct the limitations and extend the capabilities of current sphincters that are over 30 years old. Our hypothesis assumes that, an artificial urinary sphincter equipped with embedded electronics and precise micro-actuators allows the remote control of the implant and the variation of the pressure exerted on the urethra.

Document en libre accès dans PolyPublie
Département: Département de génie électrique
Directeur de mémoire/thèse: Mohamad Sawan
Date du dépôt: 15 juin 2015 14:02
Dernière modification: 24 oct. 2018 16:11
Adresse URL de PolyPublie: https://publications.polymtl.ca/1682/

Statistiques

Total des téléchargements à partir de PolyPublie

Téléchargements par année

Provenance des téléchargements

Actions réservées au personnel