<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Virtual Machine Flow Analysis Using Host Kernel Tracing

Hani Nemati

PhD thesis (2019)

[img]
Preview
Download (5MB)
Cite this document: Nemati, H. (2019). Virtual Machine Flow Analysis Using Host Kernel Tracing (PhD thesis, Polytechnique Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3902/
Show abstract Hide abstract

Abstract

L’infonuagique a beaucoup gagné en popularité car elle permet d’offrir des services à coût réduit, avec le modèle économique Pay-to-Use, un stockage illimité avec les systèmes de stockage distribué, et une grande puissance de calcul grâce à l’accès direct au matériel. La technologie de virtualisation permet de partager un serveur physique entre plusieurs environnements virtualisés isolés, en déployant une couche logicielle (Hyperviseur) au-dessus du matériel. En conséquence, les environnements isolés peuvent fonctionner avec des systèmes d’exploitation et des applications différentes, sans interférence mutuelle. La croissance du nombre d’utilisateurs des services infonuagiques et la démocratisation de la technologie de virtualisation présentent un nouveau défi pour les fournisseurs de services infonuagiques. Fournir une bonne qualité de service et une haute disponibilité est une exigence principale pour l’infonuagique. La raison de la dégradation des performances d’une machine virtuelle peut être nombreuses. a Activité intense d’une application à l’intérieur de la machine virtuelle. b Conflits avec d’autres applications à l’intérieur de la machine même virtuelle. c Conflits avec d’autres machines virtuelles qui roulent sur la même machine physique. d Échecs de la plateforme infonuagique. Les deux premiers cas peuvent être gérés par le propriétaire de la machine virtuelle et les autres cas doivent être résolus par le fournisseur de l’infrastructure infonuagique. Ces infrastructures sont généralement très complexes et peuvent contenir différentes couches de virtualisation. Il est donc nécessaire d’avoir un outil d’analyse à faible surcoût pour détecter ces types de problèmes. Dans cette thèse, nous présentons une méthode précise permettant de récupérer le flux d’exécution des environnements virtualisés à partir de la machine hôte, quel que soit le niveau de la virtualisation. Pour éviter des problèmes de sécurité, faciliter le déploiement et minimiser le surcoût, notre méthode limite la collecte de données au niveau de l’hyperviseur. Pour analyser le comportement des machines virtuelles, nous utilisons un outil de traçage léger appelé Linux Trace Toolkit Next Generation (LTTng) [1]. LTTng est capable d’effectuer un traçage à haut débit et à faible surcoût, grâce aux mécanismes de synchronisation sans verrous utilisés pour mettre à jour le contenu des tampons de traçage.----------ABSTRACT: Cloud computing has gained popularity as it offers services at lower cost, with Pay-per-Use model, unlimited storage, with distributed storage, and flexible computational power, with direct hardware access. Virtualization technology allows to share a physical server, between several isolated virtualized environments, by deploying an hypervisor layer on top of hardware. As a result, each isolated environment can run with its OS and application without mutual interference. With the growth of cloud usage, and the use of virtualization, performance understanding and debugging are becoming a serious challenge for Cloud providers. Offering a better QoS and high availability are expected to be salient features of cloud computing. Nonetheless, possible reasons behind performance degradation in VMs are numerous. a) Heavy load of an application inside the VM. b) Contention with other applications inside the VM. c) Contention with other co-located VMs. d) Cloud platform failures. The first two cases can be managed by the VM owner, while the other cases need to be solved by the infrastructure provider. One key requirement for such a complex environment, with different virtualization layers, is a precise low overhead analysis tool. In this thesis, we present a host-based, precise method to recover the execution flow of virtualized environments, regardless of the level of nested virtualization. To avoid security issues, ease deployment and reduce execution overhead, our method limits its data collection to the hypervisor level. In order to analyse the behavior of each VM, we use a lightweight tracing tool called the Linux Trace Toolkit Next Generation (LTTng) [1]. LTTng is optimised for high throughput tracing with low overhead, thanks to its lock-free synchronization mechanisms used to update the trace buffer content.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie informatique et génie logiciel
Academic/Research Directors: Michel Dagenais
Date Deposited: 12 Jun 2019 15:40
Last Modified: 12 Jun 2020 01:15
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3902/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only