<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Evaluation of Hyperthermia Using Magnetic Nanoparticles and Alternating Magnetic Field

Seyed Nasrollah Tabatabaei Shafie

Masters thesis (2010)

[img]
Preview
Download (40MB)
Cite this document: Tabatabaei Shafie, S. N. (2010). Evaluation of Hyperthermia Using Magnetic Nanoparticles and Alternating Magnetic Field (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/300/
Show abstract Hide abstract

Abstract

Résumé: Pendant des années, l'élévation de la température du corps, connu sous le nom d'hyperthermie, a été utilisée pour traiter les cellules cancéreuses. L'hyperthermie peut être atteinte via diverses méthodes invasives et non invasives, dont certaines sont pratiquées au niveau de la recherche clinique, et certaines autres ont déjà atteint l'approbation pour la pratique en clinique. Les nanoparticules magnétiques (NPM) peuvent générer de la chaleur et donc chauffer leur entourage une fois qu'ils sont placés dans un champ magnétique alternatif. Contrairement aux autres méthodes d'hyperthermie, l'hyperthermie par NPM utilisant un champ magnétique alternatif fournit un contrôle avancé et peut avoir un effet très localisé. En plus, les NPM ont un énorme potentiel pour les applications biomédicales d'imagerie, de diagnostic et de traitements. En plus, les NPM peuvent être propulsées par les gradients magnétiques vers un emplacement désiré du corps. La propulsion et le contrôle et l'hyperthermie permettent l'introduction d'un système robotique miniaturisé pour les applications thérapeutiques localisées. En effet, une fois chargé avec des agents thérapeutiques, les NPM peuvent être propulsés, ciblés vers l'organe malade et ensuite chauffés utilisant des champs magnétiques alternatifs qui induira une séquence d'actionnement des médicaments. Dans ce mémoire, les attributs physiques des NPM tels que l'aimantation, les domaines magnétiques, l'hystérésis, la relaxation et ainsi que divers mécanismes de chauffage sont étudiés. Aussi les limites biologiques qui permettent de déterminer la fréquence et l'intensité des champs magnétiques alternatifs utilisés pour l'hyperthermie sont expliquées.----------Abstract: Elevation of body temperature otherwise known as hyperthermia, has been used to treat concerous cells for many decades. Hyperthermia can be achieved via various invasive and non-invasive methods, some of which are being practiced at clinical levels, and some others have already reached clinical trials. Magneric nanoparticles (MNP) can generate heat and thus heat their surroundings once they are placed in an alternating magnetic field (AC magnetic field). In contrast to other hyperthermia methods, hyperthermia via MNP in an AC magnetic field provides advanced control and can be highly localized. In addition, MNP have enormous potential in biomedical applications such as imaging, medical diagnosis and treatment. Also, agglomeration of MNP can be propelled with an inhomogeneous magnetic field towards a desired location. The propulsion, control and hyperthermia allow the introduction of a miniaturized robotic system. Indeed, MNP micro-carriers loaded with therapeutic agents can be propelled and tracked to a hyperthermia and drug actuation sequence. In this thesis, the physical attributes of the MNP such as the magnetization, magnetic domains, hysteresis, and relaxations as well as various heating mechanisms are discussed. Also biological limits that determine the frequency and the intensity of AC magnetic fields used for hyperthermia are explained.

Open Access document in PolyPublie
Department: Institut de génie biomédical
Dissertation/thesis director: Sylvain Martel
Date Deposited: 23 Jun 2010 15:42
Last Modified: 27 Jun 2019 16:49
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/300/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only