<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Méthode inverse appliquée à l'interprétation de mesures de contraintes au doorstopper modifié

Caroline Vézina

Masters thesis (2014)

[img]
Preview
Download (4MB)
Cite this document: Vézina, C. (2014). Méthode inverse appliquée à l'interprétation de mesures de contraintes au doorstopper modifié (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/1650/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Cette présente étude a comme objectif de développer et de mettre en oeuvre une méthode novatrice d’interprétation pour le calcul du tenseur de contraintes dans les massifs rocheux ou en béton avec une cellule Doorstopper modifiée. Il existe actuellement plusieurs méthodes pour mesurer le tenseur de contraintes in-situ. Elles sont basées sur trois principes majeurs, le principe du rétablissement, le principe de fracturation et le principe de récupération. La cellule Doorstopper modifiée fonctionne selon le principe de récupération. Les méthodes d’interprétation existantes pour cette technique de mesure peuvent présenter certaines failles quant à la justesse et la précision des valeurs obtenues. Un des principaux objectifs de ce projet est donc de montrer que cette nouvelle méthode, appelée méthode inverse, est plus précise que les méthodes présentement utilisées, soit les méthodes conventionnelle et Recovered to Peak strain Ratio (RPR).----------ABSTRACT The goal of this project is to develop a new interpretation method for stress tensor measurements in rock masses or concrete structures with a modified Doorstopper cell. Actually, a lot of methods exist to measure far field stresses. They are based on three major principles which are the principle of resettlement, the principle of fracturing and the principle of recovery. The modified Doorstopper utilizes the recovery principle. The existing methods of interpretation for stress tensor measurements can exhibit short comings as to the accuracy and precision of the obtained values. One of the objectives of this project is to demonstrate that this new method, called, inverse method, is more precise than the others actually used, which are the conventional and Recovered to Peak Ratio (RPR) method.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Maria Helena Leite and Robert Corthésy
Date Deposited: 01 Apr 2015 14:55
Last Modified: 27 Jun 2019 16:48
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/1650/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only