<  Retour au portail Polytechnique Montréal

Computer Vision Tools for Rodent Monitoring

Rana Farah

Thèse de doctorat (2013)

[img]
Affichage préliminaire
Télécharger (5MB)
Citer ce document: Farah, R. (2013). Computer Vision Tools for Rodent Monitoring (Thèse de doctorat, École Polytechnique de Montréal). Tiré de https://publications.polymtl.ca/1198/
Afficher le résumé Cacher le résumé

Résumé

RÉSUMÉ Les rongeurs sont régulièrement utilisés dans les expériences et la recherche biomédicale. Ceci est dû entre autres aux caractéristiques qu’ils partagent avec les humains, au faible coût et la facilité de leur entretien, et à la brièveté de leur cycle de vie. La recherche sur les rongeurs implique généralement de longues périodes de surveillance et de suivi. Quand cela est fait manuellement, ces tâches sont très fastidieuses et possiblement erronées. Ces tâches impliquent un technicien pour noter la position ou le comportement du rongeur en chaque instant. Des solutions de surveillance et de suivi automatique ont été mises au point pour diminuer la quantité de travail manuel et permettre de plus longues périodes de surveillance. Plusieurs des solutions proposées pour la surveillance automatique des animaux utilisent des capteurs mécaniques. Même si ces solutions ont été couronnées de succès dans leurs tâches prévues, les caméras vidéo sont toujours indispensables pour la validation ultérieure. Pour cette raison, il est logique d'utiliser la vision artificielle comme un moyen de surveiller et de suivre les rongeurs. Dans cette thèse, nous présentons des solutions de vision artificielle à trois problèmes connexes concernant le suivi et l’observation de rongeurs. La première solution consiste en un procédé pour suivre les rongeurs dans un environnement biomédical typique avec des contraintes minimales. La méthode est faite de deux phases. Dans la première phase, une technique de fenêtre glissante fondée sur trois caractéristiques est utilisée pour suivre le rongeur et déterminer sa position approximative dans le cadre. La seconde phase utilise la carte d’arrêts et un système d'impulsions pour ajuster les limites de la fenêtre de suivi aux contours du rongeur. Cette solution présente deux contributions. La première contribution consiste en une nouvelle caractéristique, les histogrammes d’intensité qui se chevauchent. La seconde contribution consiste en un nouveau procédé de segmentation qui utilise une soustraction d’arrière-plan en ligne basée sur les arrêts pour segmenter les bords du rongeur. La précision de suivi de la solution proposée est stable lorsqu’elle est appliquée à des rongeurs de tailles différentes. Il est également montré que la solution permet d'obtenir de meilleurs résultats qu’une méthode de l'état d’art. La deuxième solution consiste en un procédé pour détecter et identifier trois comportements chez les rongeurs dans des conditions biomédicales typiques. La solution utilise une méthode basée sur des règles combinée avec un système de classificateur multiple pour détecter et classifier le redressement, l’exploration et l’état statique chez un rongeur. La solution offre deux contributions. La première contribution consiste en une nouvelle méthode pour détecter le comportement des rongeurs en utilisant l'image historique du mouvement. La seconde contribution est une nouvelle règle de fusion pour combiner les estimations de plusieurs classificateurs de machine à vecteur du support. La solution permet d'obtenir un taux de précision de reconnaissance de 87%. Ceci est conforme aux exigences typiques dans la recherche biomédicale. La solution se compare favorablement à d'autres solutions de l’état de l’art. La troisième solution comprend un algorithme de suivi qui a le même comportement apparent et qui maintient la robustesse de l’algorithme de CONDENSATION. L'algorithme de suivi simplifie les opérations et réduit la charge de calcul de l'algorithme de CONDENSATION tandis qu’il maintient une précision de localisation semblable. La solution contribue à un nouveau dispositif pour attribuer les particules, à un certain intervalle de temps, aux particules du pas de temps précédent. Ce système réduit le nombre d'opérations complexes requis par l'algorithme de CONDENSATION classique. La solution contribue également à un procédé pour réduire le nombre moyen de particules générées au niveau de chaque pas de temps, tout en maintenant le même nombre maximal des particules comme dans l'algorithme de CONDENSATION classique. Finalement, la solution atteint une accélération 4,4 × à 12 × par rapport à l'algorithme de CONDENSATION classique, tout en conservant à peu près la même précision de suivi.----------ABSTRACT Rodents are widely used in biomedical experiments and research. This is due to the similar characteristics that they share with humans, to the low cost and ease of their maintenance and to the shortness of their life cycle, among other reasons. Research on rodents usually involves long periods of monitoring and tracking. When done manually, these tasks are very tedious and prone to error. They involve a technician annotating the location or the behavior of the rodent at each time step. Automatic tracking and monitoring solutions decrease the amount of manual labor and allow for longer monitoring periods. Several solutions have been provided for automatic animal monitoring that use mechanical sensors. Even though these solutions have been successful in their intended tasks, video cameras are still indispensable for later validation. For this reason, it is logical to use computer vision as a means to monitor and track rodents. In this thesis, we present computer vision solutions to three related problems concerned with rodent tracking and observation. The first solution consists of a method to track rodents in a typical biomedical environment with minimal constraints. The method consists of two phases. In the first phase, a sliding window technique based on three features is used to track the rodent and determine its coarse position in the frame. The second phase uses the edge map and a system of pulses to fit the boundaries of the tracking window to the contour of the rodent. This solution presents two contributions. The first contribution consists of a new feature, the Overlapped Histograms of Intensity (OHI). The second contribution consists of a new segmentation method that uses an online edge-based background subtraction to segment the edges of the rodent. The proposed solution tracking accuracy is stable when applied to rodents with different sizes. It is also shown that the solution achieves better results than a state of the art tracking algorithm. The second solution consists of a method to detect and identify three behaviors in rodents under typical biomedical conditions. The solution uses a rule-based method combined with a Multiple Classifier System (MCS) to detect and classify rearing, exploring and being static. The solution offers two contributions. The first contribution is a new method to detect rodent behavior using the Motion History Image (MHI). The second contribution is a new fusion rule to combine the estimations of several Support Vector Machine (SVM) Classifiers. The solution achieves an 87% recognition accuracy rate. This is compliant with typical requirements in biomedical research. The solution also compares favorably to other state of the art solutions. The third solution comprises a tracking algorithm that has the same apparent behavior and that maintains the robustness of the CONDENSATION algorithm. The tracking algorithm simplifies the operations and reduces the computational load of the CONDENSATION algorithm while conserving similar tracking accuracy. The solution contributes to a new scheme to assign the particles at a certain time step to the particles of the previous time step. This scheme reduces the number of complex operations required by the classic CONDENSATION algorithm. The solution also contributes a method to reduce the average number of particles generated at each time step, while maintaining the same maximum number of particles as in the classic CONDENSATION algorithm. Finally, the solution achieves 4.4× to 12× acceleration when compared to the classical CONDENSATION algorithm, while maintaining roughly the same tracking accuracy.

Document en libre accès dans PolyPublie
Département: Département de génie informatique et génie logiciel
Directeur de mémoire/thèse: J.M. Pierre Langlois et Guillaume-Alexandre Bilodeau
Date du dépôt: 03 févr. 2014 14:06
Dernière modification: 24 oct. 2018 16:11
Adresse URL de PolyPublie: https://publications.polymtl.ca/1198/

Statistiques

Total des téléchargements à partir de PolyPublie

Téléchargements par année

Provenance des téléchargements

Actions réservées au personnel