<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Évaluation du risque pour la santé publique associé à l'intrusion en réseau de distribution suite à une baisse de pression transitoire

Gabrielle Ebacher

PhD thesis (2012)

[img]
Preview
Download (4MB)
Cite this document: Ebacher, G. (2012). Évaluation du risque pour la santé publique associé à l'intrusion en réseau de distribution suite à une baisse de pression transitoire (PhD thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/1035/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ La qualité de l’eau potable délivrée aux citoyens dépend bien sûr de tous les efforts investis au niveau du traitement de l’eau brute, mais aussi de l’intégrité du réseau de distribution. Bien que la municipalité à l'étude respecte tous les règlements en matière de qualité de l’eau potable, une fréquence de 20 à 30% supérieure de maladies gastrointestinales a été observée chez les citoyens consommant de l’eau du robinet, ayant séjourné dans le réseau de distribution, par rapport à ceux buvant de l’eau embouteillée à la sortie de l’usine de traitement alimentant ce même réseau (Payment et al. 1997). Selon certains auteurs (Kirmeyer et al. 2001b, National Research Council of the National Academies 2006), les réparations de conduites et les épisodes de contamination transitoire constituent des voies d’entrée d'eau extérieure dans le réseau à risque élevé. Une détérioration du signal électrique à l’usine de production d’eau potable ou à un poste de surpression peut provoquer un arrêt momentané des pompes en fonction, générant une onde de basses pressions, qui se propage dans le réseau et peut causer des pressions transitoires négatives dans les régions plus élevées. De l’eau non traitée, provenant de la nappe phréatique peu profonde ou d’un égout/aqueduc fuyant, peut alors pénétrer le réseau par l’intermédiaire des fissures, des joints desserrés, et autres lieux de fuite. Lorsque la pression devient négative, les ventouses s'actionnent en aspirant de l'air extérieur dans les conduites d'eau potable. Si ces ventouses sont submergées par de l'eau de ruissellement et/ou de l'eau souterraine inondant plusieurs chambres, c'est cette eau non traitée qui sera aspirée dans le réseau d'eau potable. Puisque des indicateurs de contamination fécale et des virus entériques ont été détectés dans le sol, l’eau de tranchées et des chambres de vannes inondées (Karim et al. 2003, Besner et al. 2010), l’intrusion dans le réseau de l'eau se trouvant dans les environs d’une conduite ou dans une chambre de vanne à air présente un risque de contamination.----------ABSTRACT Drinking water quality at the tap depends obviously upon the efforts committed at the treatment stage, but also upon the physical and hydraulic integrity of the distribution system. Although all drinking water standards were met by the studied distribution system, a 20 to 30% excess risk of gastrointestinal illnesses was associated with the consumption of tap water which travelled and aged in the distribution system, as compared with the consumption of drinking water bottled at the outlet of the treatment plant (Payment et al. 1997). Main repairs and transient contamination events are considered high-risk pathways for external water to enter the system (Kirmeyer et al. 2001b, National Research Council of the National Academies 2006). The deterioration of the electric signal at the water treatment plant or at the booster station can result in a pump trip, which will result in a low pressure wave. This downsurge wave will travel in the distribution system and may cause negative pressures in elevated areas. Under low or negative pressure conditions, untreated water originating from the shallow water table or a leaking sewer/water main can enter the distribution system pipes through cracks, loose fittings, corrosion holes, and other leakage orifices. When the pressure becomes negative, air vacuum valves are activated: they begin aspirating external air into water mains. If the outlet orifice of air vacuum valves is submerged by urban runoff water and/or groundwater flooding their valve vault, this untreated external water will be drawn into the drinking water distribution system. As indicators of fecal contamination have been detected in water main trenches and in flooded vaults (Karim et al. 2003, Besner et al. 2010), intrusion of such external water exposes the distribution system to a contamination risk.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Michèle Prévost and Marie-Claude Besner
Date Deposited: 27 Mar 2013 11:13
Last Modified: 24 Oct 2018 16:11
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/1035/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only