<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Mediterranean union integration : An augmented gravity model

Aazam Mohtaram Ghalati

Masters thesis (2012)

[img]
Preview
Download (10MB)
Cite this document: Mohtaram Ghalati, A. (2012). Mediterranean union integration : An augmented gravity model (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/898/
Show abstract Hide abstract

Abstract

« RÉSUMÉ : Ces jours-ci, globalisation a formé l’environnement économique du monde d’un côté et de l’autre côté, conduit à surligner l’importance d’intégration économique. Donc, l’augmentation de la vitesse du développement des entreprises et des pays après l’intégration n’est pas un grand surpris. Les études récentes ont montré la création des alliances ou réseaux économiques est une des méthodes des plus effectives pour faire face aux nouvelles opportunités et défis mondiale. La question principale c’est que si l’union monétaire doit être suivie est adressée par OCA, qui est un point de départ utile pour quelconque discussion sur l’intégration régionale. Le but de cette étude est l’analyse du niveau d’intégration entre les pays du Moyen-Orient et pays Afrique du nord en relation avec l'union européenne. En fait, le niveau d’intégration entre trois régions est étudié, l'Union Méditerranéenne, la région du MENA et huit pays choisis de la région MENA. L’étude présente sélectionne 12 pays de la région MENA et EU dans son ensemble. Tous les pays Méditerranéens ne sont pas inclus dans cette étude à cause de quelques barrières incluant indisponibilité des données. 12 pays la région du MENA sont Albanie, Algérie, Croatie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Mauritanie,Maroc,Syrie,TunisieetTurquie. Un modèle de la gravité augmentée est utilisé. La variable dépendant de ce modèle est l’export de la chaque économie à ses partenaires. Les variables indépendantes sont : les variables de la gravité traditionnelle, les variables d'Hecksher Ohlin et variables de convergence. On utilise aussi analyse section transversale des séries chronologiques basant sur le commerce bilatéral. Les données couvrent la période du 1995 à 2010. Notre analyse indique que la perspective pour plus d’intégration des trois régions est espérant et encouragent mais encore il reste plusieurs défis. Ces trois défis doivent être comme les relations politiques ou quelques bloquent économiques existants, qui fournissent un tremplin vers l’union monétaire plus grand.-----------ABSTRACT : Nowadays, the forces of globalization, on the one hand, have shaped the world’s economic environment and on the other hand, led to the increased importance of economic integration. Hence, a faster growth of corporations and countries after they integrated is not a big surprise. Recent studies have shown that the creation of an economic alliance or network is one of the most effective methods to face new global economic opportunities and challenges. The central question of whether a monetary union should be pursued is addressed by the OCA, which is a useful starting point for any discussion on regional integration. The goal of this study is to analyse the level of integration among the Middle Eastern and North African countries, in relationship with the European Union. In fact, the level of integration in three regions is examined: the Mediterranean Union, the MENA region and eight selected countries from the MENA region. The present study selects 12 countries within the MENA region and the EU as a whole. All countries of the Mediterranean region are not included in this study due to some barriers such as the unavailability of data. 12 countries from the MENA region are Albania, Algeria, Croatia, Egypt, Israel, Jordan, Lebanon, Mauritania, Morocco, Syria, Tunisia, and Turkey. An augmented gravity model is used. The dependent variable in this model is exports from each economy to its partners. Independent variables are: traditional gravity variables, Hecksher Ohlin variables and convergence variables. We use a cross-section time-series analysis based on the bilateral trade. The data cover the period from 1995 to 2010. Our analysis shows that the prospect for further integration of the three regions is promising and looks encouraging, but many challenges still persist. These challenges could be such as political relationships or some existing economic blocks, which provide a first stepping stone to a larger currency union.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Thierry Warin
Date Deposited: 18 Oct 2012 10:19
Last Modified: 27 Jun 2019 16:49
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/898/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only