<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Facteurs déterminants du succès commercial des technologies mobiles

Stéphane Dauphin-Pierre

Masters thesis (2011)

[img]
Preview
Download (1MB)
Cite this document: Dauphin-Pierre, S. (2011). Facteurs déterminants du succès commercial des technologies mobiles (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/762/
Show abstract Hide abstract

Abstract

« RÉSUMÉ : Les entreprises sont souvent entraînées à investir des sommes considérables dans des activités de recherche et développement misant sur des nouvelles technologies. Ces entreprises espèrent ainsi mettre en marché de nouveaux produits répondant aux besoins des consommateurs. Malheureusement, ces nouvelles technologies, malgré leur indéniable qualité technique, se révèlent parfois être un échec sur le plan commercial. Elles ne réussissent pas à conquérir les marchés, se faisant même surclasser par des innovations technologiques moins performantes. Dans ce contexte, il apparaît opportun de pouvoir évaluer a priori les chances de succès commercial d’une technologie avant même d’investir dans des activités intensives visant son développement et sa commercialisation. La question qui se pose alors est de savoir quels sont les facteurs déterminants du succès commercial d’un produit d’innovation technologique. L’originalité de ce travail de recherche réside dans le fait d’examiner les facteurs déterminants d’un type de succès, soit le succès commercial, dans un domaine bien circonscrit des technologies de l’information et de la communication (TIC), soit des technologies mobiles. En effet, très peu de travaux réalisés jusqu’à présent parviennent à prédire le succès commercial d’innovations technologiques. De plus, les modèles précédents ne correspondent pas tout à fait la réalité des TIC et, encore moins à celle des technologies mobiles. Nous avons également tenté de combler le biais pro-innovation en examinant aussi les technologies qui ont connu un échec. Le secteur des technologies mobiles semble en effet particulièrement intéressant car c’est un secteur dynamique en pleine expansion. Par exemple, selon Gartner, le nombre de connexions mobiles au niveau mondial – téléphones intelligents, téléphones sans-fil, ordinateurs portables, tablettes - pourrait atteindre les 5,6 milliards cette année et devrait atteindre les 7,6 milliards en 2015. Selon Forester Research, le marché mondial des applications pour les tablettes et téléphones intelligents augmentera en moyenne de 82 % par année jusqu’en 2015. Au Canada, les dépenses en R&D du secteur des TIC ont atteint 6,2 milliards de dollars en 2009 et IDC Canada prévoit une augmentation des dépenses en TIC de 3,6 % jusqu’en 2014. L’objectif principal de ce mémoire est donc de mieux comprendre les déterminants du succès commercial de nouveaux produits d’innovation issus du domaine des TIC, plus particulièrement dans le contexte des technologies mobiles qui se développent de plus en plus dans l’industrie des télécommunications. Les objectifs spécifiques de recherche sont les suivants : • obtenir et analyser des données empiriques qui permettent d’identifier les facteurs déterminants du succès commercial des technologies mobiles; • comparer ces facteurs déterminants pour les technologies mobiles qui ont connu un succès et pour celles qui ont connu un échec; • évaluer et caractériser les facteurs qui ont une influence significative sur le succès commercial des technologies mobiles à partir de données empiriques ; • proposer un cadre conceptuel qui intègre les facteurs déterminants du succès commercial et élaborer un modèle empirique de prédiction de succès commercial des technologies mobiles; Nous avons opté pour une recherche exploratoire, qualitative et basée sur le contenu des sites Web (données secondaires). Nous avons retenu un échantillon non-probabiliste de 40 technologies mobiles et avons analysé leur niveau de succès commercial. De ces 40 technologies, nous avons choisi 5 technologies ayant connu un succès commercial et 5 technologies ayant connu un échec commercial. Puis, nous avons procédé à l’analyse approfondie des facteurs déterminants qui semblent jouer un rôle déterminant quant aux succès et aux échecs des technologies mobiles lors de leur introduction dans le marché des télécommunications. Ces facteurs ont été classifiés et regroupés afin de proposer un cadre conceptuel qui servira de base pour des travaux ultérieurs. Ces mêmes facteurs permettent également de proposer un modèle de prédiction des succès et des échecs (MPSE). Une telle méthode de prédiction peut servir d’outil d’aide à la prise de décision en matière de sélection de projets de nouvelles technologies mobiles. Ce travail de recherche, intrinsèquement exploratoire, comporte plusieurs limites. Tout d’abord, le nombre de technologies analysées est assez restreint, ce qui rend la généralisation moins robuste. L’analyse du contenu, malgré que nous ayons suivi une approche rigoureuse, reste qualitative. De plus, la source des données empiriques, soit les sites Web, peut introduire certains biais que nous avons, dans la mesure du possible, tentés de réduire par triangulation des informations. Finalement, cette recherche ne portait que sur les technologies mobiles vendues ou présentées généralement au grand public et n’a pas considéré les technologies destinées à des organisations. Malgré les limites ci-haut mentionnées, le mémoire offre certaines contributions. Sur le plan théorique, le modèle conceptuel proposé peut servir de point de départ pour une recherche d’envergure. Sur le plan pratique, une meilleure compréhension des facteurs qui contribuent directement ou indirectement à la vitalité de ce secteur nous semble primordiale. Le modèle de prédiction proposé dans le cadre de ce mémoire peut être utile pour les entreprises qui mènent des activités de R&D dans le secteur des technologies mobiles ou celles qui offrent des capitaux de risque.»----------« ABSTRACT : In order to meet the needs of increasingly sophisticated customers, companies invest heavily in research and development focusing on new technologies. Unfortunately, these new technologies, despite their undeniable technical superiority, sometimes prove to be a commercial failure. In this context, it seems appropriate to assess a priori the chances of commercial success of a technology before investing in intensive activities for its development and marketing. This leads to the following question: what are the determinants of commercial success of a product of technological innovation? The originality of this research is to examine the determinants of one type of success – i.e. commercial success- in one specific sector of ICT, namely mobile technologies. Indeed, past research tends to provide few indications for predicting the commercial success of technological innovations. Moreover, previous work does not quite reflect the context of ICT, especially the specific context of mobile technologies. Finally, we have also attempted to bridge the pro-innovation bias quite frequent in the literature by examining technologies that have failed. The mobile technology sector seems particularly interesting since it is a dynamic and booming sector. For example, according to Gartner, the number of worldwide mobile connections - smart phones, wireless phones, laptops, tablets – is estimated to be 5.6 billion this year and is expected to reach 7.6 billion by 2015. According to Forester Research, the global market for applications for tablets and smartphones will grow by an average of 82 % per year until 2015. In Canada, spending on R & D in the ICT sector represented $ 6.2 billion in 2009 and IDC Canada predicts an annual increase in ICT R$D spending of 3.6 % until 2014. The main objective of this paper is to better understand the determinants of commercial success of new technological innovations in ICT, particularly in context of mobile technologies. The specific research objectives are: • to obtain and analyze empirical data in order to identify the determinants of commercial success of mobile technologies; • to compare these determinants between successful and non-successful mobile technologies; • to evaluate and characterize the determinants that have a significant influence on the commercial success of mobile technologies; • to propose a conceptual framework that integrates the determinants of commercial success and develop an empirical model for predicting commercial success of mobile technologies. We have opted for an exploratory, qualitative and content-based research using Web sites as the source of empirical data (secondary data). We have selected a non-probabilistic sample of 40 mobile technologies and have analyzed their level of commercial success. From theses 40 technologies, we have retained five technologies that have been commercially successful and 5 technologies that are considered as a commercial failure. Further analysis was then conducted in order to identify the determinants factors that appear to play a decisive role regarding the successes and failures of mobile technologies. Finally, the determinants were classified into different dimensions and integrated in a proposed conceptual framework. The same determinants were also retained for the elaboration of a model predicting success and failure. This prediction model may be used as a tool for decision making in the selection of proposals for new mobile technologies. This research, inherently exploratory, has several limitations. First, the number of technologies analyzed is relatively small, entailing less robust generalization. Content analysis, although we have followed a rigorous approach, remains qualitative. In addition, the source of empirical data, i.e. Web sites, can introduce some biases that we have, wherever possible, tried to minimize through triangulation of information. Finally, this research was limited to mobile technologies generally sold or offered to the public and did not consider those that are sold to organizations. Despite the limitations mentioned above, this master’s thesis provides some contributions. On the theoretical side, the proposed conceptual model can serve as a starting point for a large-scale research. On the practical side, a better understanding of the determinants that directly or indirectly contribute to the vitality of the sector of mobile technologies seems crucial. The prediction model proposed in this document may be useful for companies that conduct R & D in the field of mobile technologies or those that offer venture capital.»

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Élisabeth Lefebvre
Date Deposited: 26 Mar 2012 14:56
Last Modified: 27 Jun 2019 16:49
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/762/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only