<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Analyse comparée de corridors importants de transport de surface à Montréal

Antoine Gerson

Masters thesis (2011)

[img]
Preview
Download (10MB)
Cite this document: Gerson, A. (2011). Analyse comparée de corridors importants de transport de surface à Montréal (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/512/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Dans le contexte actuel de l’augmentation de la congestion et de l’achalandage du transport en commun, les défis à relever pour les planificateurs en transport sont multiples et parfois contradictoires. Ces problèmes se posent en particulier dans les corridors importants de transport, définis comme les axes structurants des villes. L’analyse des corridors de transport de surface doit donc permettre de répondre aux problématiques d’aménagement du service. Cela se traduit par l’amélioration du service de bus (lignes express ou à arrêts limités) ou par des interventions plus importantes (systèmes rapides par bus, tramway, etc). Plutôt que de se limiter à comparer des villes très différentes, l’analyse de corridors peut s’avérer plus pertinente. L’objectif de ce travail était donc de définir une approche méthodologique et des indicateurs permettant la comparaison de corridors. La démarche a été appliquée à trois corridors de l’île de Montréal. Ce projet a commencé par la définition du concept de corridor de transport en commun et la recherche d’indicateurs de transport pertinents dans la littérature. Le choix des territoires d’étude s’est effectué en considérant les lignes de bus les plus achalandées de la société de transport de Montréal (STM). Ce sont donc les corridors de l’avenue du Parc, de l’axe Sauvé/Côte-Vertu et du boulevard Pie-IX qui ont été retenus. Au cours du projet, plusieurs niveaux d’agrégation des données ont été utilisés, les principaux étant le corridor, le segment de corridor et la zone d’influence de l’arrêt de bus. Les données ont été collectées à partir de différentes sources notamment l’enquête Origine-Destination (OD) de 2003 et le recensement canadien de 2006. La première étape de l’analyse de corridors consistait à caractériser le contexte socio-démographique, donc les attributs des résidents. Plusieurs méthodes pour agréger les données de recensement par arrêt ont été essayées. Ensuite, le service de bus existant a été analysé afin de mettre au point des indicateurs sur l’offre de service planifiée et sur les ressources engagées par l’opérateur. Les caractéristiques du réseau routier ont aussi été prises en compte et un modèle simple de régression a été utilisé afin d’estimer le poids des facteurs influençant le temps de parcours par segment de ligne. Le dernier ensemble de données concernait les déplacements individuels. Grâce aux données de l’enquête origine-destination de 2003, les déplacements individuels des usagers des corridors ont été analysés en utilisant une approche totalement désagrégée. Ces données ont aussi permis de caractériser la clientèle du transport en commun dans ces corridors.----------ABSTRACT With the rise of transit ridership and traffic congestion, transportation planners face multiple and sometimes conflicting challenges. These problems are aggravated in urban corridors, as transportation rely mainly on those structuring areas. The analysis of surface transit corridors should be a way to prepare the improvement of bus service. The results of such analyses could lead to minor service improvement such as express or limited-stop service or to major changes such as bus rapid transit or light rail transit. The analysis and comparison of corridors is more relevant than the comparison of cities that differ in many ways. The objective of this master project was to define a methodological approach and suitable indicators for the comparative analysis of corridors. This approach was applied to three corridors of Montreal. This project began with the definition of the main concepts linked to transit corridors. The literature review also suggested some indicators used in public transportation. Then the choice of the studied corridors was driven by the bus ridership figures of the Société de Transport de Montréal (Montreal Transit Corporation). Thus the chosen corridors were Park Avenue, Sauvé/Côte-Vertu corridor, and Pie-IX Boulevard. At different stages of this project, several levels of data aggregation were used, mainly the corridor level, the segment level and the bus-stop level. Data were collected from various sources, including the 2003 Origin-Destination (OD) survey and the Canadian census of 2006. The first step of the corridors analysis was to characterize the socio-demographic context of each corridor, in other words the residents’ attributes. Several methods of aggregation were tried to assign the population to a bus stop. Then the existing scheduled bus service was analyzed in order to calculate indicators evaluating the quality of service and the resources for the transit operator. The attributes of the road network were also taken into account with a simple regression model estimating the impacts of some variables on the travel time by route segment. Finally the last set of data concerned the individual trips. Thanks to the data issued from the 2003 OD survey realized in the Greater Montreal Area, the individual trips of the corridors users were analyzed using a totally disaggregate approach. It was also possible to characterize the transit users in the studied corridors. The main trip destinations, known as trip generators, were also identified for each corridor and then compared to the declared generators of the OD survey.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Robert Chapleau
Date Deposited: 26 Apr 2011 13:26
Last Modified: 27 Jun 2019 16:49
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/512/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only