<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Fonctionnalisation de nanoparticules plasmoniques pour le ciblage de cellules du cancer du sein in vitro

Audrey Nsamela Matombi

Masters thesis (2019)

[img] Restricted to: Repository staff only until 11 October 2020.
Cite this document: Nsamela Matombi, A. (2019). Fonctionnalisation de nanoparticules plasmoniques pour le ciblage de cellules du cancer du sein in vitro (Masters thesis, Polytechnique Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3972/
Show abstract Hide abstract

Abstract

Le cancer du sein représente un quart des cas de cancer diagnostiqués chez les femmes au Canada. De nos jours, le moyen le plus efficace de diagnostiquer le cancer du sein consiste à effectuer une biopsie de la zone suspecte chez le patient et à l’analyser en laboratoire. L’étalon d’or utilisé par les pathologistes pour déterminer si les tissus sont cancéreux ou non est la coloration par immunohistochimie (IHC). Cette méthode présente plusieurs inconvénients, tels que la dégradation possible des antigènes ciblés en raison de l’utilisation d’agents de fixation (Formaline, etc.) ou la difficulté à cibler plusieurs antigènes dans un même échantillon. Dans ce projet sera présenté un moyen de répondre à ces problèmes en utilisant des nanoparticules (NP) plasmoniques fonctionnalisées avec des anticorps (Ac) pour cibler spécifiquement des cellules du cancer du sein. Outre une grande stabilité qui permet d’éviter l’utilisation d’agents de fixation avant le marquage des cellules, les NPs biocompatibles ont des propriétés optiques particulières qui permettent de les visualiser et de les compter facilement. L’objectif final est de développer et appliquer un protocole robuste qui pourra être appliqué directement par les pathologistes au Canada et montrera des résultats capables de rivaliser avec l’IHC. La première partie du mémoire concerne la fonctionnalisation des NPs et leur caractérisation. Trois approches de fonctionnalisation ont été testées : EDC/(Sulfo-)NHS (N-3- (dimethylamino)propyl-N-ethylcarbodimide hydrochloride/ N - Hydroxy(sulfo)succinimide), NHS et Hydrazide. Ces noms font référence au groupe fonctionnel qui se lie à l’Ac. Dans le cas des approches utilisant des esters NHS, la liaison se fait aux amines primaires des Ac qui sont réparties dans toute leur structure. On parle donc de fonctionnalisation non orientée car la position du site de liaison sur les Ac est aléatoire et les domaines Fab peuvent ainsi être liées aux NPs. C’est pourquoi le protocole Hydrazide, spécifique au domaine Fc des Ac, présentait un intérêt particulier. Les trois procédures ont été adaptées pour des NPs d’or (AuNPs) sphérique de 100 nm de diamètre et celles-ci ont été caractérisées par des mesures des spectres d’absorbance, de la taille hydrodynamique, du potentiel zêta ainsi que des techniques d’imageries et de dosage à l’aide d’Ac conjugués à des fluorophores. Tous ces résultats ont mené à la conclusion que le protocole EDC/NHS effectué à pH 7 était le plus robuste et assurait la plus grande couverture en Ac sur les NPs. Une fois la fonctionnalisation maîtrisée, la seconde partie de ce mémoire présentera comment utiliser ces NPs pour évaluer quantitativement l’expression de certains antigènes (CD44, HER2 et CD24) sur trois lignées cellulaires de cancer du sein (MDA-MB-231, MDA-MB-453 et BT-474). La méthode développée dans ce projet de maîtrise présente la nouveauté d’incuber les cellules en suspension et non plus en pétri comme dans les modèles de marquage bidimensionnels classiques. Les résultats de l’immunomarquage avec les AuNPs (immunoplasmonique) sont directement comparés aux résultats d’immunofluorescence pour la quantification des antigènes. Une bonne corrélation a été trouvée entre les deux tests pour les MDA-MB-231 (tous antigènes confondus) et pour les MDA-MB-453 (excepté pour le CD24). Les BT-474 ont démontré des résultats incohérents avec l’immunofluorescence avec un faible nombre de nanoparticules par cellules pour tous les antigènes. Les expériences d’immunoplasmoniques ont également été réalisées en présence de sérum humain et les mêmes tendances ont été observées. Au vu de ces résultats, il est recommandé pour de futures études de se pencher sur l’optimisation des techniques de purification des AuNPs fonctionnalisées ainsi que sur le développement d’un contrôle qualité pour mesurer l’activité des anticorps. Aussi, en vue d’une standardisation des procédés, il faudrait augmenter le nombre de AuNPs par cellules pour réduire la variabilité de la mesure.----------Breast cancer accounts for 25% of all cancer cases diagnosed in women in Canada. Nowadays, the most effective way to diagnose breast cancer is to perform a biopsy of the suspect area in the patient and analyze it in laboratory. The gold standard used by pathologists to determine whether the tissue is cancerous or not is immunohistochemical staining (IHC). This method has several disadvantages, such as the possible degradation of targeted antigens due to the use of fixating agents (Formalin, etc.) or the difficulty of targeting several antigens in the same sample. In this project will be presented a way to address these problems by using functionalized nanoparticles (NP) with antibodies (Ab) to specifically target breast cancer cells. In addition to high stability that avoids the use of fixating agents before labelling the cells, biocompatible NPs have special optical properties that make it easy to visualize and to count. The ultimate goal of this work is to develop and test a robust protocol that can be applied directly by pathologists in Canada and show results capable of competing with IHC. The first part of the thesis will be about the functionalization of NPs and their characterization. Three functionalization approaches were tested: EDC/(Sulfo-)NHS (N-3-(dimethylamino) propyl-N-ethylcarbodimide hydrochloride/N-Hydroxy(sulfo)succinimide), NHS and Hydrazide. These names refer to the functional group that binds to the Ab. In the case of approaches using NHS esters, the binding is to the primary amines of the Ab which are distributed throughout their structure. We therefore speak of non-oriented functionalization because the position of the binding site on the Ab is random and the Fab domains can thus be bound to NPs. This is why the Hydrazide protocol, specific to the Fc domain of Ab, was of particular interest. The three procedures were adapted for 100 nm diameter spherical gold nanoparticles (AuNPs) and these were characterized by measurements of absorbance spectra, hydrodynamic size, zeta potential, and imaging and assay using Ac conjugated to fluorophores. All these results led to the conclusion that the EDC/NHS protocol performed at pH 7 was the most robust and provided the greatest coverage of Ab on NPs. Once the functionalization is under control, the second part of this thesis will present how to use these NPs to quantitatively evaluate the expression of certain antigens (CD44, HER2 and CD24) on three breast cancer cell lines (MDA-MB-231, MDA- MB-453 and BT-474). The method developed in this master’s project presents the novelty of incubating suspended cells and no longer kneading them as in conventional two-dimensional marking models. The results of immunolabeling with AuNPs (immunoplasmonic) are directly compared with immunofluorescence results for the quantification of antigens. A good correlation was found between the two tests for MDA-MB-231 (all antigens combined) and for MDA-MB-453 (except for CD24). BT-474 demonstrated inconsistent results with immunofluorescence with a very low number of nanoparticles per cell for all antigens. Immunoplasmonic experiments were also performed in the presence of human serum and the same trends were observed. In view of these results, it is recommended for future studies to focus on the optimization of purification techniques for functionalized AuNP as well as the development of quality control to measure antibody activity. Also, in order to standardize processes, the number of AuNPs per cell should be increased to reduce the variability of the measurement.

Open Access document in PolyPublie
Department: Institut de génie biomédical
Dissertation/thesis director: Michel Meunier
Date Deposited: 11 Oct 2019 10:44
Last Modified: 11 Oct 2019 10:44
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3972/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only