<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Application d’une nouvelle technologie de détection enzymatique pour le suivi en quasi-temps réel de la dynamique d’Escherichia coli dans des eaux récréatives

Margot Cazals

Masters thesis (2019)

[img] Restricted to: Repository staff only until 11 October 2020.
Cite this document: Cazals, M. (2019). Application d’une nouvelle technologie de détection enzymatique pour le suivi en quasi-temps réel de la dynamique d’Escherichia coli dans des eaux récréatives (Masters thesis, Polytechnique Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3946/
Show abstract Hide abstract

Abstract

«RÉSUMÉ: La contamination fécale des eaux de surface reste l’une des premières causes de maladies d’origine hydrique dans le monde. Les réglementations relatives aux eaux récréatives diffèrent selon les pays, mais la majorité impose des normes exprimées en concentrations maximales acceptables d’Escherichia coli, encore considérée comme le meilleur organisme indicateur de contamination fécale. Néanmoins, les techniques actuelles recommandées pour le suivi de la qualité microbiologique des eaux de surface sont encore essentiellement basées sur la culture, ce qui implique de longs délais (au moins 18h) entre l’échantillonnage et l’obtention des résultats. De plus, seuls des échantillonnages sporadiques sont recommandés dans les réglementations, limitant ainsi l’acquisition d’informations sur la dynamique et le devenir des contaminations fécales détectées. Certaines technologies entièrement automatisées ont été récemment conçues pour la détection rapide (moins de 4h) d’E. coli à travers la mesure d’une enzyme spécifique à la bactérie fécale, l’enzyme β-D-glucuronidase (GLUC).» et «----------ABSTRACT:Fecal contamination of freshwaters remains one of the main causes of waterborne diseases worldwide. Recreational waters’ regulations vary between countries but most of them fix beach action values in concentrations of Escherichia coli, which is still considered as the best faecal indicator organism. However, current techniques recommended for the monitoring of the microbiological quality of surface waters are essentially based on culture, with inherent long delays of at least 18h between sampling and results. Moreover, sporadic sampling is most often recommended by regulations, limiting the acquisition of knowledge on dynamics and fate of faecal contaminations detected. Some entirely automated and rapid technologies (results in less than 4h) for the online enzymatic detection of E. coli have then been designed.»

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Sarah Dorner
Date Deposited: 11 Oct 2019 10:26
Last Modified: 11 Oct 2019 10:26
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3946/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only