<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Étude multi-échelles des coûts de gestion de la matière résiduelle organique au Québec

Jérémy Lagneau

Masters thesis (2018)

[img]
Preview
Download (3MB)
Cite this document: Lagneau, J. (2018). Étude multi-échelles des coûts de gestion de la matière résiduelle organique au Québec (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3673/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ - Avec 396 kg de matières résiduelles (MR) produits par personne chaque année, le Québec fait partie des plus gros générateurs de déchets en Amérique du Nord. En 2015, près de 40 % de ces matières sont encore éliminées dans un centre d’enfouissement ou d’incinération. Parmi ces résidus, les matières résiduelles organiques (MRO)produisent, lors de leur décomposition, du lixiviat et des gaz à effet de serre (GES) qui peuvent être à l’origine d’importantes conséquences environnementales. Or, ces matières ont un potentiel de valorisation. Pour lutter contre ce gaspillage des ressources et les changements climatiques, le gouvernement du Québec a fixé le bannissement des matières organiques de l’élimination d’ici 2020 et mis en place le programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC). Cependant, à l’heure actuelle seulement 25 % des résidus organiques sont récupérés. Cela s’explique en partie par le fait que moins d’un tiers des municipalités québécoises offrent une collecte pour ces résidus.----------ABSTRACT - Each Quebecer produces 396 kg of residual materials (RM) per year, which is one of the biggest production rates in North American. In 2015, nearly 40% of these materials were still disposed in a landfill or incineration facility. Among these residues, the organic residual materials (ORM) produce leachate and greenhouse gases (GHG) during their decomposition which can be responsible for important environmental consequences. However, these materials have a recovery potential. To fight against wastage of resources and climate change, the Quebec government has decided to ban the disposal of organic matter by 2020 and set up the Program for the Treatment of Organic Matter through Biomethanization and Composting (PTMOBC). Nevertheless, only 25% of organic residues are currently recovered. This low rate is partly explained by the fact that less than a third of Quebec municipalities offer collection services for these residues.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie chimique
Dissertation/thesis director: Robert Legros and Martin Héroux
Date Deposited: 21 Feb 2019 15:02
Last Modified: 21 Feb 2019 15:02
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3673/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only