<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Prévention des attaques par logiciels malveillants: perspectives de la santé publique

Fanny Lalonde Lévesque

PhD thesis (2018)

[img]
Preview
Download (4MB)
Cite this document: Lalonde Lévesque, F. (2018). Prévention des attaques par logiciels malveillants: perspectives de la santé publique (PhD thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3315/
Show abstract Hide abstract

Abstract

L’augmentation de la connectivité et du développement des infrastructures numériques a contribué à multiplier les motivations et les opportunités des attaques informatiques. Bien que plusieurs progrès aient été réalisés au niveau du développement et de l’implémentation de stratégies de protection, la majorité de ces efforts sont dédiés au développement de nouvelles solutions, et non à leur évaluation et leur promotion. Il devient dès lors essentiel pour les gouvernements, les entreprises, et les individus de définir des modèles et des moyens de coopération permettant d’identifier et d’évaluer les stratégies visant à réduire le risque que posent les menaces informatiques. À cet effet, le domaine de la sécurité des systèmes d’information pourrait bénéficier des leçons apprises et des méthodes utilisées dans le domaine de la santé. En particulier, nous croyons que l’adoption d’une perspective axée sur l’approche de la santé publique permettrait de founir un cadre global pour i) identifier les facteurs qui affectent la sécurité des systèmes d’information et en comprendre les causes sous-jacentes, ii) développer et évaluer des stratégies efficaces visant à améliorer la sécurité des systèmes d’information, et iii) implémenter et disséminer auprès de la population les stratégies développées. Dans le cadre de la présente thèse, nous proposons de nous inspirer des méthodes en santé publique pour développer un modèle de prévention applicable au contexte des attaques par logiciels malveillants. Notamment, nous appliquons notre modèle de prévention afin d’identifier les causes et les corrélats reliés aux attaques par logiciels malveillants, et d’évaluer l’efficacité réelle des solutions antivirus à prévenir ces attaques. À partir de données réelles d’attaques par logiciels malveillants, nous avons réalisé cinq études empiriques ; trois visant à identifier des facteurs de risque et des facteurs de protection, et deux visant à évaluer l’efficacité des antivirus dans un environnement réel. Les résultats de nos travaux de recherche ont, entre autres, permis : i) d’identifier de nouveaux facteurs de risque et de protection reliés aux attaques par logiciels malveillants, ii) d’identifier des sous-populations à risque plus élevé, et iii) de mettre en évidence comment l’effet des facteurs identifiés et des solutions antivirus varie selon le contexte (type de menace, environnement, usager, etc.). Qui plus est, la présente thèse a permis de valider la viabilité et le potentiel d’une approche basée sur la santé publique en sécurité des systèmes d’information.----------ABSTRACT: The increased connectivity and development of digital infrastructures has yielded to increased motivation and opportunities for computer threats. Although there has been some progress in the development and implementation of protection strategies, the majority of these efforts are dedicated to the development of new solutions, and not to their evaluation and promotion. It is therefore essential for governments, businesses, and individuals to develop models and means of cooperation in order to identify and evaluate effective strategies aimed at reducing the risk posed by computer threats. To this end, the field of information security could benefit from lessons learned and methods used in health. In particular, we believe that adopting a public health perspective could provide a comprehensive framework for i) identifying and understanding the factors that affect the information systems security and understand their underlying causes, ii) develop and evaluate effective strategies to improve the security of information systems, and iii) implement and disseminate the strategies developed to the population. In this thesis, we propose to use public health methods to develop a prevention model for the context of malware attacks. In particular, we apply our prevention model to identify the causes and correlates of malware attacks, and evaluate the effectiveness of antivirus solutions in preventing computer threats. Using real-world malware attacks data, we conducted five empirical studies ; three to identify risk factors and protective factors, and two to assess the effectiveness of antivirus in a real-world environment. The results of our research allowed us, among others, to : i) identify new risk and protective factors related to malware attacks, ii) identify high-risk sub-populations, and iii) highlight how the effect of the identified factors and antivirus solutions vary by context (type of threat, environment, user, etc.). In addition, this thesis validated the viability and potential of a public health approach to information security.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie informatique et génie logiciel
Dissertation/thesis director: José M. Fernandez
Date Deposited: 19 Nov 2018 14:20
Last Modified: 19 Nov 2018 14:20
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3315/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only