<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Influence de l’énergie spécifique de malaxage sur les propriétés rhéologiques et mécaniques des remblais en pâte cimentés

Reagan Kabanga Dikonda

Masters thesis (2018)

[img]
Preview
Download (3MB)
Cite this document: Dikonda, R. K. (2018). Influence de l’énergie spécifique de malaxage sur les propriétés rhéologiques et mécaniques des remblais en pâte cimentés (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3107/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ : Les mines souterraines modernes recourent de plus en plus à la technologie des remblais en pâte cimentés (RPC). Le RPC est un matériau composite complexe constitué d’un mélange de rejets de concentrateur (ou résidus miniers) filtrés avec une quantité relativement faible de liant (2 à 8% par rapport à la masse de résidus secs) et d’eau de gâchage. Les propriétés rhéologiques et mécaniques déterminées dans la phase d’optimisation des recettes au laboratoire peuvent dépendre de la procédure de malaxage utilisée pour la fabrication des mélanges de RPC (durée et vitesse de malaxage, masse de charge et type du malaxeur). Si la même procédure de malaxage n’a pas été utilisée, la comparaison des résultats inter-laboratoires peut alors s’avérer difficile. Cette comparaison pourrait être possible en utilisant l’énergie spécifique de malaxage (ESM) qui exprime les paramètres de malaxage. Sur le terrain, il est de plus connu que le cisaillement du RPC au cours de sa distribution en pipelines et trous de forage modifie ses propriétés rhéologiques et mécaniques de manière que les mélanges préparés au laboratoire pourraient ne pas être représentatifs du RPC déposé sous terre.----------ABSTRACT : Modern underground mines are increasingly using cemented paste backfill(CPB)technology. CPB can be described as a relatively complex composite material that consists typically of a filtered wet tailings, a relatively small amount of hydraulic binder (2-8% based on dry tailings mass) and mixing water. The rheological and mechanical properties determined in the laboratory during the recipe optimization phase can depend on the mixing procedure used in the manufacturing of CPB mixtures (mixing time, mixing speed, mass of the mixer and type of mixer). If the same mixing procedure has not been used, comparing inter-laboratory results may be difficult. This comparison could be possible using the specific mixing energy (SME), that should depend on the mixing parameters. In the field, it is known that shearing of CPB during its distribution in pipelines and boreholes modifies its rheological and mechanical properties; thus mixtures prepared in the laboratory may not be representative of CPB put in place in the stope.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Mamert Mbonimpa and Tikou Belem
Date Deposited: 17 Oct 2018 10:35
Last Modified: 24 Oct 2018 16:13
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3107/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only