<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Modélisation des pertes de productivité suite à un changement dans des grands projets de construction

Rémi Trudeau

Masters thesis (2017)

[img]
Preview
Download (1MB)
Cite this document: Trudeau, R. (2017). Modélisation des pertes de productivité suite à un changement dans des grands projets de construction (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/2950/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ : Les grands projets de constructions demandent une collaboration importante entre plusieurs partis et ressources et il est courant d'y noter des demandes de changements tout au long de leur déroulement. Ces changements peuvent augmenter les coûts du projet de façon significative et peuvent mener à la création de conflits entre les partis impliqués. Le calcul des coûts et de l'impact de ces changements est donc un enjeu d'importance pour les gestionnaires de grands projets. Le calcul des coûts reliés au changement est divisé en deux éléments: les coûts directs qui sont facilement quantifiables et les coûts indirects qui sont rarement pris en compte lors du calcul d'impact. Ces coûts indirects sont pour la plupart liés à une perte de productivité engendrée par la réalisation d'activités additionnelles qui nuisent à l'exécution des autres activités planifiées en nécessitant les mêmes ressources ou espaces. Le problème des coûts indirects dû à des changements est présent dans l'ensemble des projets de la construction et peu d'entreprises sont en mesure de les évaluer. Ce projet de recherche cherche à répondre à ce besoin en proposant un modèle simple et efficace capable de calculer les coûts indirects reliés aux pertes de productivité due aux changements. La littérature existante montre d'ailleurs des pistes de solutions possibles. Certains modèles cherchent à déterminer les pertes de la productivité en utilisant des données réelles obtenues par diverses firmes de construction. Toutefois, ces modèles sont souvent trop spécifiques à certains types de projets ce qui empêche leur utilisation dans différents contextes. L'approche préconisée ici se démarque en proposant plutôt un modèle général de simulation capable de refléter l'effet des changements sur la productivité d'un projet. Pour ce faire, le modèle simule un retard dû à un changement et implante une technique d'accélération bien précise, les heures supplémentaires. Les résultats obtenus permettent ainsi de mieux comprendre l'effet des mesures d'accélération entreprises suite à l'apparition de changements en cours de projet.----------ABSTRACT : Big construction projects need an excellent collaboration between its parties. Because of the size of those projects, changes are really frequent and cause a lot of problems. Those changes when implemented have a significant influence on the total cost of the project which create big conflict between the parties. The calculation related to those changes can be divided into two categories, direct costs and indirect costs. The direct cost is easily quantifiable in contrary of the indirect cost which is habitually not taken into account during the calculation of the final change impacts cost. The reason is because those cost comes from the loss of productivity which is really hard to quantify. The problem of quantification of the indirect cost is present in the entire construction industry. The objective of this research will be to create a model able to quantify easily the loss of productivity in change. Research has already been made on this subject, but they have not been accepted by the general industry. Some company tried to use these models to justify the value of indirect costs but the court has not accepted any models to this day. Those models are seen as too specific to be used in any kind of project. That is why the problem of indirect costs quantification style exists today. To resolve this issue, this research will create a simulation model able to recreate changes in big construction projects. The model created will use the effect cause by overtime to simulate the loss of productivity present when a change occurs. The result of this research is able to quantify the relation between lost of productivity and quantity of changes which will make the calculation of indirect costs easier for the entire construction industry.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Robert Pellerin and Michel Gamache
Date Deposited: 03 Apr 2018 15:33
Last Modified: 27 Jun 2019 16:47
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/2950/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only