<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Valider les effets d'un traitement de rééducation à l'aide de la console Nintendo WII sur des patients atteints du syndrôme dysexécutif post AVC

Claudia Stéphanie Levasseur

Masters thesis (2010)

[img]
Preview
Download (1MB)
Cite this document: Levasseur, C. S. (2010). Valider les effets d'un traitement de rééducation à l'aide de la console Nintendo WII sur des patients atteints du syndrôme dysexécutif post AVC (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/293/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Depuis l’arrivée des premières consoles de jeux au milieu des années 70, plusieurs études ont porté sur les effets des jeux vidéo sur les joueurs. Toutefois, les chercheurs ne s’entendent pas sur la généralisation des effets des jeux vidéo c’est-à-dire leur présence au quotidien. La console Nintendo Wii a bouleversé le marché traditionnel des jeux vidéo avec sa manette haptique appelée Wiimote qui permet de reproduire certains mouvements naturels tels que jouer au tennis ou couper des légumes. Plusieurs professionnels de la santé se sont appropriés ce nouvel outil afin d’offrir à leur clientèle une méthode alternative et ludique de rééducation, sans toutefois avoir la certitude que cette technologie donne des résultats aussi valables que les méthodologies traditionnelles. L’objectif de ce projet de recherche est de valider les effets d’un traitement de rééducation à l’aide de la console Nintendo Wii sur des patients atteints du syndrome dysexécutif post AVC et ayant des limitations cognitives modérées. Notre hypothèse est qu’il y a généralisation des effets d’apprentissage suite à un traitement de rééducation avec la console Nintendo Wii chez ces patients. Cette recherche a été menée auprès de cinq patients inscrits au programme encéphalopathie du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau. Ces derniers ont été rééduqués à l’aide de la Wii et du jeu vidéo Cooking Mama : Cook Off pendant six semaines. Pour valider notre hypothèse, nous avons évalué la présence du syndrome dysexécutif avec l’épreuve de cuisine développée par Chevignard et al. (2000), avant et après la rééducation à l’aide de la Wii. Une analyse individuelle des résultats nous a permis de confirmer notre hypothèse (mais sans preuve statistique à cause du trop petit nombre de patients) : il y a eu une diminution de la présence du syndrome dysexécutif suite à la rééducation à la Wii. Cette expérimentation nous a aussi permis de constater que ce type de rééducation n’est pas approprié pour tous et que l’aspect ludique du jeu vidéo a eu pour effets de motiver les participants à se dépasser et de leur faire oublier la notion du temps. Mots clés : accident vasculaire cérébral, syndrome dysexécutif, Wii, épreuve de cuisine----------ABSTRACT Several studies on the effects of video games on players have been made since the arrival of the first consoles of games in the mid 1970s. However, researchers have not come to a general agreement on the effects of video games on the daily lives of the players. In 2006 the Nintendo Wii console disrupted the traditional video games market with its Wiimote controller that reproduced specific natural movements such as playing tennis and cutting vegetables. Today, numerous health professionals are working on fitting this new tool as an alternate and playful method of rehabilitation for their clientele with no certainty that this technology may give as valid results as the traditional methodologies. The objective of this research is to validate the effects of treating patients suffering from post stroke Dysexecutive Syndrome and having moderate cognitive limitations through a re-education using the Wii. Our hypothesis states that there is a generalization on the effects of apprenticeship after a rehabilitation treatment with the console Nintendo Wii on these patients. This research was structured around five registered patients of the Encephalopathy program at the Centre de Réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB). These patients underwent rehabilitation using the Nintendo Wii Console and the video game Cooking Mama: Cook Off for the duration of six weeks. To validate our hypothesis, we evaluated the presence of the Dysexecutive Syndrome with the Cooking Task developed by Chevignard and al. (2000), prior to and post the re-education. An individual analysis of the results (single subject design) allowed us to confirm our hypothesis: there was a decrease in the presence of the Dysexecutive Syndrome after the re-education using the Wii. Furthermore, these results were consequential with the progression of the patients in their rehabilitation treatment. This experimentation allowed us to note that this kind of rehabilitation does not apply to all patients, but that the playful aspect of the video game had motivated the participants while surpassing its main goal of the joy of a game and allowing the patients to forget the notion of time. Key words: stroke, dysexecutive syndrome, Wii, kitchen task

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Jean-Marc Robert
Date Deposited: 23 Jun 2010 15:36
Last Modified: 24 Oct 2018 16:10
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/293/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only