<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Personnalisation des propriétés mécaniques des tissus mous du fessier humain par méthodes d'éléments finis et expérimentations In Vivo.

Pierre-Luc Beaudette

Masters thesis (2009)

[img]
Preview
Download (2MB)
Cite this document: Beaudette, P.-L. (2009). Personnalisation des propriétés mécaniques des tissus mous du fessier humain par méthodes d'éléments finis et expérimentations In Vivo. (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/207/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Une escarre de pression est une dégénérescence des tissus mous qui représente un problème courant chez les usagers de fauteuil roulant et les patients immobilisés au lit. Elle résulte d’une compression prolongée des tissus mous, ce qui entraine l’interruption du flux sanguin et ainsi, une lacune en oxygène. Le fessier est l’une des zones les plus affectées par les escarres de pression, plus précisément les régions sous les protubérances osseuses telles que les tubérosités ischiatiques, les grands trochanters, le sacrum et le coccyx. Une des méthodes les plus prometteuses pour l’étude de la formation des escarres et de l’évaluation des coussins d’appui repose sur l’observation des contraintes et des déformations internes du fessier à l’aide de modèles par éléments finis. Malheureusement, ces modèles utilisent des propriétés mécaniques provenant d’expérimentations in vitro sur des animaux, souvent éloignées des propriétés du sujet modélisé, et sont validés uniquement par mesures expérimentales des pressions à l’interface entre le fessier et son support. Ces lacunes engendrent des imprécisions au niveau des contraintes et déformations internes, et limitent l’exploitation des modèles comme outil de recherche et de prévention clinique des escarres. Le présent projet visait à personnaliser les propriétés mécaniques d’un modèle par éléments finis du fessier à partir de mesures expérimentales de l’écrasement interne des tissus mous, et à vérifier l’intérêt de cette démarche sur la distribution des contraintes et des déformations internes lorsqu’appuyé sur une surface rigide et sur un coussin. Le premier objectif de ce projet était de développer un modèle biomécanique par éléments finis du fessier incorporant une loi de comportement hyperélastique et des propriétés tirées de la littérature. Pour ce faire, des images par résonnance magnétique (IRM) du fessier non-déformé (IRM #1) et déformé sur une surface rigide (IRM #2) d’un sujet sain en décubitus dorsal ont été acquises expérimentalement. Ces données ont permis, d’une part, de reconstruire en 2D la géométrie du fessier avant l’application du poids du corps (sur une des images IRM #1) et d’autre part, de mesurer les écrasements des tissus musculaires et adipeux en comparant les images IRM #1 et #2 correspondantes. Suite à l’acquisition des images IRM, des valeurs de pressions surfaciques ont été acquises expérimentalement sur le fessier déformé et ont été associées aux écrasements tissulaires mesurés sur les images IRM. Ces mesures d’écrasement tissulaire et de----------ABSTRACT For wheelchair users and bedrest patient, mechanisms of soft tissues deterioration such as pressure sores represent a severe health problem. Pressure sores are primarily caused by a long-term loading that causes a blood circulation interruption, thus resulting in a lack of oxygen for the soft tissues. The buttock represents the most affected regions by pressure sores, more precisely beneath bony protuberances such as the ischial tuberosities, the great trochanters, the sacrum and the coccyx. One of the most promising techniques to study the aetiology of pressure sores and to prescribe adequate seat cushion (or bed mattress) relies on the analysis of internal stresses and strains using finite element (FE) modeling. Unfortunately, FE models currently available use mechanical properties measured from in vitro experiments on animal and consequently, do not accurately represent the mechanical behaviour of a human buttocks. Moreover, these models are only validated using interface pressures between the buttock and the support surface. These limitations result in inadequate stresses and strains distribution inside the soft tissues, thus limiting the capacity to exploit the FE models as research and prevention tools for pressure sores. The purpose of this master degree project was to personalize the mechanical properties of the diverse soft tissue layers and to evaluate the necessity of the approach when the buttock lies on a rigid support and a foam cushion. The first objective of the project was to develop a biomechanical FE model of the human buttock that integrates hyperelastic material formulations for the soft tissues with material properties taken from the literature. A magnetic resonance imaging protocol was realized to acquire geometric data of a healthy human male buttock in non-weight-bearing (MRI #1) and weight-bearing (MRI #2) conditions. An axial slice from MRI #1 was then used to reconstruct the 2D contours of the pelvis and buttock soft tissues while vertical sagging of the muscle and adipose tissues were measured by comparing correspondent slices from MRI #1 and #2. After the MRI acquisition, interfaces pressures were acquired experimentally in weight-bearing condition and were associated to the corresponding vertical sagging. These vertical sagging and interface pressure were necessary to realize the second objective, the mechanical properties personalization. After the experimental acquisition, a detailed FE model of the buttock was realized by creating a 5 mm extrusion of the 2D reconstructed profile of the buttock and by

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie mécanique
Dissertation/thesis director: Jean Dansereau
Date Deposited: 22 Mar 2010 16:00
Last Modified: 24 Oct 2018 16:10
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/207/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only