<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Caractérisation des débordements d'égouts unitaires et évaluation de leurs impacts sur la qualité de l'eau au niveau des prises d'eau potable

Anne-Sophie Madoux-Humery

PhD thesis (2015)

[img]
Preview
Download (6MB)
Cite this document: Madoux-Humery, A.-S. (2015). Caractérisation des débordements d'égouts unitaires et évaluation de leurs impacts sur la qualité de l'eau au niveau des prises d'eau potable (PhD thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/2044/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Les eaux de surface, sources d’eau potable, sont fréquemment contaminées par des pollutions chimiques et microbiologiques. En milieu urbain dense, les contaminations en micro-organismes pathogènes proviennent surtout des rejets d’eaux usées provenant d’émissaires de stations d’épuration, de raccordements croisés et de débordements d’égouts unitaires (DEU) ou sanitaires (DES) qui surviennent lorsque la capacité des réseaux d’égout et/ou des stations de récupération des ressources en eau (StaRRE) est dépassée. L’origine précise de ces contaminations mérite d’être déterminée afin de savoir si la pollution peut être réduite à la source pour protéger la qualité des sources d’eau potable et si l’usine de production de l’eau potable doit tenir compte de ces évènements pour définir et ajuster ses traitements. Malgré leur nature transitoire, les évènements de rejets d’eaux d’orage et de surverses peuvent constituer les conditions les plus critiques au niveau des sources d’eau potable et méritent d’être mieux caractérisés. Les rejets de surverse sont, en effet, connus pour avoir des impacts sur la qualité de l’eau du milieu récepteur en raison des contaminants microbiologiques, physico-chimiques et pharmaceutiques qu’ils contiennent. Ils ont également été identifiés comme ayant été une source de contamination de sources d’eau potable entrainant des épidémies.----------ABSTRACT Drinking water sources in dense urban areas are frequently contaminated by chemicals and microbiological pollutants. Water quality fluctuations must be considered at the water intake in order to identify critical periods for adjusting treatment. Variations of water quality at the intake can be explained and predicted by the identification and characterization of the sources of contamination. Untreated or partially treated sewage is a major source of microbial contaminants discharged by plant effluents, bypasses and sanitary or combined sewer overflows (SSOs or CSOs), when the hydraulic capacity of the collection system and/or the wastewater treatment plant (WWTP) is exceeded. Overflow discharges are indeed known to have impacts on the water quality of the receiving environment due to microbiological, and physico-chemical and pharmaceutical contaminants therein. They were also identified as a source of contamination of drinking water sources causing outbreaks.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Dissertation/thesis director: Michèle Prévost and Sarah Dorner
Date Deposited: 01 Apr 2016 15:36
Last Modified: 24 Oct 2018 16:12
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/2044/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only