<  Retour au portail Polytechnique Montréal

Corruption, bureaucratie et commerce international de déchets

Guillaume Vergne

Mémoire de maîtrise (2014)

[img]
Affichage préliminaire
Télécharger (14MB)
Citer ce document: Vergne, G. (2014). Corruption, bureaucratie et commerce international de déchets (Mémoire de maîtrise, École Polytechnique de Montréal). Tiré de https://publications.polymtl.ca/1491/
Afficher le résumé Cacher le résumé

Résumé

RÉSUMÉ : Les flux de déchets prennent une place de plus en plus importante dans le commerce international. En 2011, plus de 238 millions de tonnes ont circulé entre les pays contre 140 millions de tonnes en 2002. Pourtant, depuis la signature de la convention de Bâle en 1992, les pays sont chargés de mettre en place des mesures pour limiter le commerce transfrontalier de déchets. Il existe donc une différence entre la sévérité des règlementations environnementales et leur mise en application. Cette étude s’intéresse aux causes de cette différence. Pour expliquer ces échanges, l’hypothèse des havres de pollution a été étudiée à de nombreuses reprises. Selon cette hypothèse, les flux de déchets se font à destination des pays possédant les règlementations environnementales les moins contraignantes. Outre la dangerosité liée au transport de ces marchandises, l’accumulation de déchets dans ces pays, où ils ne sont pas toujours valorisés ou détruits, pose des problèmes environnementaux. Nous utilisons la corruption comme variable d’approximation de la faiblesse institutionnelle. En termes méthodologiques, nous utilisons un modèle économétrique fondé sur des données bilatérales sur les échanges de déchets et des données secondaires sur la bureaucratie des douanes et la corruption. Nous trouvons que les flux de déchets se font à destination de pays dans lesquels la corruption est plus importante que dans les pays exportateurs. En outre, la bureaucratie joue un rôle négatif dans l’exportation de déchets mais positif dans l’importation. Les résultats indiquent que plus la bureaucratie est importante, moins la corruption a d’impact sur le commerce. La frontière est donc moins perméable à la corruption lorsque les procédures sont décrites comme bureaucratiques par les acteurs de la vie économique. Enfin, nous approximons le commerce illégal à l’aide de l’écart existant dans les déclarations douanières pour valider les résultats établis avec les flux bilatéraux. Les résultats ainsi obtenus confirment ceux précédemment formulés.----------ABSTRACT : The position of waste trade in the international trade is becoming more and more significant. In 2011, the world traded over 238 millions tons of waste in comparison to 140 millions tons in 2002. However, since the signature of the Basel Convention in 1992, countries have been asked to enforce policies to limit transboundary movement of waste. Therefore, there is a clear difference between environmental regulations severity and their enforcement. This study looks into the causes of this difference. To explain these exchanges, pollution havens hypothesis has been studied in several articles. According to this hypothesis, movements of waste are taking the direction of countries with the lower environmental standards. Besides the threat of pollution during transport, accumulation of waste in countries where there are usually neglected is a major source of concerns. We use corruption as an approximation variable for institutional weakness. Methodologically speaking, we use an econometric model based on bilateral data on waste trade and secondary data on customs bureaucracy and corruption. Evidence is found that waste flows are in destination of countries with higher corruption level than the exporting countries. In addition, we put in light that bureaucracy has a negative impact for exports but a positive one for imports. Results also indicate that the higher the bureaucracy is, the smallest is the impact of corruption on the waste trade. Thus, borders are found less permeable to corruption when economic actors describe them as more bureaucratic. Finally, we use the difference between customs declarations as a proxy of illegal trade to validate our previous results. Results found uphold our previous findings.

Document en libre accès dans PolyPublie
Département: Département de mathématiques et de génie industriel
Directeur de mémoire/thèse: Thierry Warin et Sophie Bernard
Date du dépôt: 22 déc. 2014 14:58
Dernière modification: 01 sept. 2017 17:32
Adresse URL de PolyPublie: https://publications.polymtl.ca/1491/

Statistiques

Total des téléchargements à partir de PolyPublie

Téléchargements par année

Provenance des téléchargements

Actions réservées au personnel