<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Étude comparative du travail du directeur artistique, du concepteur-rédacteur et de l’ergonome dans les projets de développement de produits Web et applicatifs

Julie Saulnier

Masters thesis (2013)

[img]
Preview
Download (852kB)
Cite this document: Saulnier, J. (2013). Étude comparative du travail du directeur artistique, du concepteur-rédacteur et de l’ergonome dans les projets de développement de produits Web et applicatifs (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/1304/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ : La norme ISO 9241-210 définit plusieurs activités à mettre en œuvre pour la conception centrée utilisateur (CCU) des interfaces humain-ordinateur. Or, dans le domaine du Web en particulier, ces activités sont souvent effectuées par une équipe pluridisciplinaire composée de différents professionnels, incluant entre autres le directeur artistique (DA), le concepteur-rédacteur (CR) et l’ergonome des interfaces (EI). Le problème est qu’il existe une grande confusion quant aux rôles, activités, responsabilités, compétences, attentes envers autrui, et livrables attendus de chaque catégorie de professionnels. Notre étude a pour but de réduire la confusion reliée aux rôles et aux contributions, en clarifiant la contribution de chacun. Nous espérons qu’elle contribuera ainsi à ce que chacun des membres de l’équipe puisse mieux comprendre le travail des autres, mieux connaître ce que les autres attendent de son propre travail, et collaborer avec eux de façon plus harmonieuse. Pour atteindre ce but, nous avons mené une étude comparative portant sur les rôles, activités, responsabilités, compétences (perçues), attentes envers autrui, livrables attendus et sources de conflits de chaque catégorie de professionnels dans le processus de développement de produits Web et applicatifs. Dans le cadre de cette étude, nous avons : • examiné la documentation disponible sur le travail et la formation générale des trois types de professionnels; • analysé 31 affichages de postes pour la région de Montréal à partir des sites Infopresse, Indeed, Grenier aux emplois, Monster et LinkedIn (durant les mois de décembre 2012, janvier et février 2013); • collecté des données au moyen d’un questionnaire et d’entrevues auprès de 10 DA, sept CR et 10 EI portant sur plusieurs aspects du travail de ces professionnels. Les résultats obtenus nous ont permis de faire plusieurs constats. Le premier est qu’il y existe une mauvaise compréhension de l’industrie quant à la formation requise pour les professions de CR et de EI. Le deuxième est que, malgré le fait qu’en général les participants à notre étude affirment avoir un bon niveau de compréhension des activités accomplies par les autres, les résultats nous démontrent le contraire. Par exemple, les DA mentionnent avoir un niveau élevé de compréhension des activités accomplies par les EI, mais ils n’ont identifié que 15 des 31 activités reconnues pour cette catégorie de professionnels. Les CR mentionnent aussi avoir un niveau élevé de compréhension des activités accomplies par les DA, mais ils n’ont identifié que 11 des 19 activités reconnues pour cette catégorie de professionnels. Le quatrième constat est que les différents professionnels ne sont pas sollicités également aux mêmes phases de la démarche. Les DA et les CR sont sollicités davantage durant les phases de conception et de production, tandis les EI sont sollicités durant les phases de planification, conception et validation. Le cinquième constat est que, dans certains cas, la qualification est déficiente. Pour les DA, une formation de base en programmation, en accessibilité et en ergonomie serait bénéfique. Pour le CR, une formation en rédaction axée sur les médias numériques et une formation sur l’utilisation des mots-clés seraient bénéfiques. Pour les EI, une formation en technique de recherche, en graphisme, en programmation et en présentation orale serait utile. Le sixième constat est que malgré l’existence d’une base de collaboration entre les professionnels, principalement entre les DA et le CR, on est davantage dans un contexte de travail pluridisciplinaire qu’interdisciplinaire. En effet, les activités sont réalisées, le plus souvent, de façon séquentielle laissant ainsi peu de place à l’interaction entre les professionnels. Finalement, le septième constat est l’aspect parfois conflictuel de la collaboration entre ces types de professionnels. Les principales sources de conflits émanent de la définition imprécise des rôles de chacun et de la non-reconnaissance du domaine d’expertise de chacun. Au terme de cette étude, nous formulons une proposition de travail pour le développement d’une co-conception négociée entre les DA, les CR et les EI. Cette proposition s’articule autour de six thématiques : définir les rôles de chaque catégorie de professionnels et planifier les activités à accomplir, discuter des « allant-de-soi » individuels lors de la rencontre de démarrage du projet afin d’obtenir un consensus, identifier les domaines d’expertise de chaque catégorie de professionnels, développer un langage commun, documenter le service à fournir au client et finalement trouver un mécanisme décisionnel formalisé et efficace. Par exemple, il serait judicieux de définir les critères pour juger de la valeur d’un livrable et surtout les communiquer à l’ensemble des intervenants. Ces critères servent de grandes orientations qui permettraient aux acteurs d’évaluer les solutions non pas avec leurs points de vue, mais bien sur des critères communs.----------ABSTRACT : The ISO 9241-210 standard specifies a number of activities for user-centered design (UCD) of human-computer interface. As it is especially the case in the Web-related field, these activities are often performed by a multidisciplinary team of professionals that includes the Art Director (AD), the Copywriter (CW) and the Interface Ergonomist (IE). The main problem resides in the tremendous confusion about the roles, activities, responsibilities, skills, expectations of others and expected deliverables as it relates to each category of professionals. The purpose of our study was to clearly define the contribution of each individual, thus eliminating this confusion, to help ensure that each team member better understands the work of others, as well as the expectations they have of his or her own work, and can work with others in a more cooperative and harmonious manner. To achieve this goal, we have conducted a comparative study on roles, activities, responsibilities, (perceived) skills, expectations of others, expected deliverables and sources of conflict for each category of professionals as it relates to Web and application product development. To that end we have: • Reviewed available documentation relating to the work and academic training of all three different categories of professionals; • Analyzed 31 Montreal-area job postings from the following websites: Infopresse, Indeed, Grenier aux emplois, Monster and LinkedIn (for December 2012, January and February 2013); • Collected data by means of a questionnaire and interviews focusing on many aspects of the work performed by these professionals. Overall these undertakings enabled us to make several observations, the first of which is the existence of an industry-wide misunderstanding of the training required for CW and EI occupations. The second is that while professionals generally claimed to possess a good understanding of the activities performed by other categories of professionals our results clearly demonstrate otherwise. For example, although ADs claimed to have an excellent understanding of activities performed by IEs they only identified 15 out of the 31 recognized activities for this type of professionals. Conversely, while CWs claimed to have an excellent understanding of activities performed by ADs they only identified 11 out of the 19 recognized activities for this type of professionals. The third finding is the lack of consistency in which phase of the process the different types of professionals are called upon. The ADs and the CWs are most often called in during the design and production phases, whereas the IEs are involved during the planning, design and validation phases. It is interesting to note that in the course of the design phase all types of professionals have essentially the same number of activities to perform (AD - nine, CW - seven, IE - eight). The fifth observation is that in some cases professional qualifications are inadequate. Basic programming, accessibility and ergonomics training would be beneficial to ADs. Digital media-focused writing and keyword usage training would be beneficial to CWs. Search technique, graphic design, programming and oral presentation skills training would be beneficial to IEs. The sixth finding is that while a certain level of cooperation does exit between the different types of professionals, it is far more multidisciplinary than interdisciplinary. Therefore, this study highlights the fact that because many activities are performed sequentially there’s little room for true cooperation. The seventh and last finding is the sometime factious cooperation between the different categories of professionals. The main sources of conflict are mostly associated with the lack of clarity regarding individual roles rather than the lack of recognition of individual areas of expertise. We conclude our research by putting forward a proposal on the development of a negotiated co-design approach focusing on the following six elements: role definition and planning of required activities; discussion about individual “assumptions” during the project’s start-up meeting to achieve consensus; identification of distinctive fields of expertise for each type of professionals; development of a common language; use of an interface specification or requirement document, or simple annotation of interface schematic diagrams to document the service to be provided to the client; and lastly, formulation of a formalized and efficient decision-making process.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Jean-Marc Robert
Date Deposited: 14 Apr 2014 10:08
Last Modified: 27 Jun 2019 16:48
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/1304/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only