<  Retour au portail Polytechnique Montréal

Comparaison d'une approche à base de règles avec une approche utilisant de l'apprentissage machine pour l'analyse sémantique

François-Xavier Desmarais

Mémoire de maîtrise (2012)

[img]
Affichage préliminaire
Télécharger (1MB)
Citer ce document: Desmarais, F.-X. (2012). Comparaison d'une approche à base de règles avec une approche utilisant de l'apprentissage machine pour l'analyse sémantique (Mémoire de maîtrise, École Polytechnique de Montréal). Tiré de https://publications.polymtl.ca/1049/
Afficher le résumé Cacher le résumé

Résumé

RÉSUMÉ L'analyse sémantique est une importante partie du traitement des langues naturelles qui repose souvent sur des modèles statistiques et des approches d’apprentissage machine supervisé. Cependant, ces approches nécessitent des ressources qui sont souvent coûteuses à acquérir. Ce mémoire décrit nos expériences afin de comparer Anasem, un analyseur sémantique en Prolog, avec le meilleur système de la tâche partagée (« Shared Task ») de la « Conference on Natural Language Learning » (CoNLL) sur l'analyse sémantique. Le meilleur système de CoNLL et Anasem sont basés sur des analyses de dépendance, mais leur différence majeure se situe au niveau des techniques d’extraction des structures sémantiques (à base de règles, par opposition à l'apprentissage machine). Nos résultats montrent qu'une approche fondée sur des règles est une solution capable de rivaliser avec les systèmes d'apprentissage machine sous certaines conditions.----------ABSTRACT Semantic analysis is a very important part of natural language processing that often relies on statistical models and supervised machine learning approaches. However, these approaches require resources that are costly to acquire. This paper describes our experiments to compare Anasem, a Prolog rule-based semantic analyzer, with the best system of the Conference on Natural Language Learning (CoNLL) shared task on semantic analysis. Both CoNLL best system and Anasem are based on a dependency representation, but the major difference is how the two systems extract their semantic structures (rules versus machine learning). Our results show that a rule-based approach might still be a promising solution able to compete with a machine learning system under certain conditions.

Document en libre accès dans PolyPublie
Département: Département de génie informatique et génie logiciel
Directeur de mémoire/thèse: Michel Gagnon, Amal Zouaq et Benoît Ozell
Date du dépôt: 26 mars 2013 15:44
Dernière modification: 24 oct. 2018 16:11
Adresse URL de PolyPublie: https://publications.polymtl.ca/1049/

Statistiques

Total des téléchargements à partir de PolyPublie

Téléchargements par année

Provenance des téléchargements

Actions réservées au personnel