<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Suivi en quasi-temps réel de la bactérie E. coli dans les eaux récréatives par l’application d’une nouvelle technologie basée sur l’activité enzymatique

Zeinab Khanafer

Masters thesis (2021)

[img] Terms of Use: All rights reserved.
Restricted to: Repository staff only until 11 November 2022.
Cite this document: Khanafer, Z. (2021). Suivi en quasi-temps réel de la bactérie E. coli dans les eaux récréatives par l’application d’une nouvelle technologie basée sur l’activité enzymatique (Masters thesis, Polytechnique Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/9193/
Show abstract Hide abstract

Abstract

«RÉSUMÉ: Au Québec, comme dans la plupart des régions du monde, Escherichia coli, une bactérie d’origine fécale, est suivie pour l’évaluation de la qualité de l’eau. Étant absente dans l’environnement naturel, sa présence est indicatrice d’une contamination. La technique traditionnelle pour connaître sa concentration dans l’eau est le dénombrement sur un milieu de culture exprimé en UFC/100 ml (Unité Formant Colonie). Malgré sa capacité à donner de bons résultats, l’étape d’incubation nécessaire à cette technique requiert entre 18 et 24 heures ce qui peut être fortement limitant pour la gestion de certains milieux comme les plages. En effet, des réponses rapides sont nécessaires afin d’assurer des prises de décisions efficaces pour protéger la santé et la sécurité du public. Afin de remédier aux limites de la méthode standard, des technologies, comme le Coliminder® (VWM Solutions, Autriche), basées sur l’activité enzymatique de la bactérie E. coli, ont été développées. Il s’agit d’une technologie autonome qui détecte la fluorescence de l’enzyme β-glucuronidase, propre à la bactérie E. coli, permettant de faire son suivi en quasi-temps réel (aux 30 minutes).» et «----------ABSTRACT: In Quebec, as in most regions of the world, Escherichia coli, a bacterium of faecal origin, is monitored for the evaluation of water quality. Being absent in the natural environment, its presence is indicative of contamination. The traditional technique for determining its concentration in water is the standard plate count method expressed in CFU/100 ml (Colony Forming Unit). Despite its ability to give good results, the incubation step necessary for this technique requires between 18 and 24 hours, which can be severely limiting for the management of certain environments such as beaches. Indeed, rapid responses are needed to ensure effective decision-making to protect public health and safety. To overcome the limitations of the standard method, technologies such as the Coliminder® (VWM Solutions, Austria), based on the enzymatic activity of E. coli, have been developed. The Coliminder® is the central aspect of this research: an autonomous technology that detects the fluorescence of the β-glucuronidase enzyme, specific to E. coli, allowing its monitoring in near real-time monitoring (every 30 minutes).»

Open Access document in PolyPublie
Department: Département des génies civil, géologique et des mines
Academic/Research Directors: Sarah Dorner
Date Deposited: 11 Nov 2021 07:59
Last Modified: 11 Nov 2021 07:59
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/9193/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only