<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Extraction automatique d’une base de connaissances à partir de documents archéologiques et patrimoniaux en français

Erwan Marchand

Masters thesis (2020)

[img] Restricted to: Repository staff only until 13 October 2021.
Cite this document: Marchand, E. (2020). Extraction automatique d’une base de connaissances à partir de documents archéologiques et patrimoniaux en français (Masters thesis, Polytechnique Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/5225/
Show abstract Hide abstract

Abstract

Le Web sémantique est une extension du Web standard mettant l’accent sur les modèles de données afin de permettre une meilleure réutilisation de celles-ci et de rendre leur traitement automatique par des machines plus aisé. Il repose sur des ontologies, qui dictent les types de données pouvant y être contenus ainsi que les relations possibles entre celles-ci. Afin de créer une ontologie complète, il est nécessaire de procéder en deux étapes, la création de l’ontologie de base, c’est-à-dire la définition des classes (ou types de données tels que Personne, Ville, etc.) et des relations les liant (tel que est né à, réside à, etc.), puis, le peuplement de cette ontologie, c’est à dire l’ajout de toutes les instances et leurs relations. Avec pour objectif de sémantiser au maximum ses données, le Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) a fait appel à Polytechnique Montréal afin de créer une ontologie complète permettant la représentation de ses données patrimoniales. L’ontologie, en cours de développement, porte notamment sur les contenus archéologiques que le MCCQ possède sous différents formats ainsi que sur le contenu du Patrimoine immobilier, mobilier et immatériel du Québec (PIMIQ), répertoire entretenu par le MCCQ.----------ABSTRACT: The Semantic Web is an extension of the standard Web that focuses on data models to better reuse these data and make its automatic processing easier. It is based on models, called ontologies, that dictate the types of data that can exist and the possible relationships between them. In order to create a complete ontology, it is necessary to proceed in two stages. First, the creation of the basic ontology by defining classes (or data types such as Person, City, etc.) and relations linking them (such as is born in, lives in, etc.). Secondl, by populating the ontology with instances and links between them. With the goal of semanticizing data, the Ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) asked Polytechnique Montréal to create a complete ontology to represent its heritage data. The ontology, currently being developed, includes the archaeological content that the MCCQ possesses in different formats as well as the contents of Patrimoine immobilier, mobilier et immatériel du Québec (PIMIQ), a repertoire maintained by the MCCQ.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie informatique et génie logiciel
Academic/Research Directors: Michel Gagnon and Amal Zouaq
Date Deposited: 13 Oct 2020 12:43
Last Modified: 13 Oct 2020 12:43
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/5225/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only