<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Développement d'un modèle de caractérisation des impacts liés aux émissions toxiques intérieures en milieu de travail dans le cadre de l'analyse de cycle de vie

Greg Doudrich

Masters thesis (2010)

[img]
Preview
Download (3MB)
Cite this document: Doudrich, G. (2010). Développement d'un modèle de caractérisation des impacts liés aux émissions toxiques intérieures en milieu de travail dans le cadre de l'analyse de cycle de vie (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/444/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ L'analyse de cycle de vie (ACV) est un outil d'évaluation environnementale permettant de comparer les impacts environnementaux de différents produits ou services. Elle permet notamment de calculer les impacts sur la santé humaine liés à des émissions de substances toxiques. L'objectif du domaine de l'ACV est la prise en compte de tous les impacts liés à un produit. Actuellement, les méthodologies d'impact permettent, via les facteurs de caractérisation, de calculer l’impact des émissions toxiques sur la santé humaine émises à l'extérieur. En revanche, la prise en compte des émissions toxiques intérieures en général et des émissions intérieures en milieu de travail en particulier n’est pas encore pratique courante (modèles semiquantitatifs ou modèles empiriques). Pourtant, on observe qu’en moyenne, 8h par jour sont passées en milieu de travail. De plus, il a été montré que les quantités de substance prises à l'intérieur sont plus élevées qu'à l'extérieur à cause de concentrations plus élevées en milieu intérieur. Il semblerait donc intuitif de prendre en compte les émissions intérieures en milieu de travail dans les ACV comme vecteur non négligeable d'impact sur la santé humaine. Récemment, un modèle couplant modèle de caractérisation des impacts liés aux émissions extérieures et modèle de sort utilisé spécifiquement dans le domaine de l'hygiène de travail a été développé. Néanmoins, si ce modèle est valable pour le foyer, il ne l'est pas pour le milieu de travail car il fait intervenir un terme d'émission, donnée non disponible en milieu de travail. Il conviendrait donc de faire intervenir un terme de concentration intérieure comme donnée d'entrée d'un nouveau modèle de caractérisation générique des émissions intérieures en milieu de travail car c'est une donnée couramment mesurée en milieu de travail. En conséquence, l'hypothèse de recherche formulée est la suivante: "Les émissions intérieures en milieu de travail ont un impact sur la santé humaine plus important que les émissions extérieures actuellement considérées en ACV et il serait nécessaire de les inclure dans les méthodologies d'impact existantes". Les objectifs reliés à cette hypothèse sont: 1) Développer un nouveau modèle de caractérisation permettant la prise en compte des émissions intérieures en milieu de travail, calculer un set de facteurs de caractérisation de ces impacts, et comparer l'impact des émissions intérieures en milieu de travail avec l'impact des émissions extérieures 2) Développer une méthodologie de prise en compte des impacts indirects (impacts induits pour toute la chaîne d'approvisionnement) sur la santé des travailleurs d'un produit et 3) Comparer l'impact sur la santé humaine des travailleurs des substances organiques et celui causé par les particules.----------ABSTRACT In Life cycle assessment (LCA) field, impact of outdoor toxic emissions on human health can be calculated in LCA methods thanks to characterization factors. On the contrary, indoor emissions and more specifically occupational indoor emissions are not taken into account by LCA methods. However, eight hours per day are spent at work. Furthermore, it has been demonstrated that indoor intakes are usually higher than outdoor intakes because of higher concentrations. Therefore, it would be helpful to characterize the impact of occupational indoor emissions within LCA. Consequently, the research hypothesis is: "Occupational indoor emissions have a higher human health impact than outdoor emissions currently characterized within LCA and it would be helpful to take them into account within LCA methods". Objectives linked to this hypothesis are: 1) To develop a new model which would enable the taking into account of occupational indoor emissions within LCA, to calculate characterization factors for a set of substances and to compare occupational indoor and outdoor impacts, 2) To develop a methodology which would take into account indirect occupational indoor impact (impacts due to all industrial sectors from the supply chain of a product) and 3) To compare occupational indoor impact of organic substances and particulates. LCA is an environmental tool which enables the comparison of environmental impacts of products or services. It enables for example the calculation of impacts on human health of toxic emissions. The objective related to LCA is to take into account all impacts related to a product and indoor emissions should be taken into account as they have an impact on workers health and on people in households. However, they are taken into account within LCA only with semiquantitative or empirical models. Recently, characterization models usually used for outdoor emissions have been coupled to specific indoor fate models to calculate the impact of indoor emissions. Nevertheless, this model could only been applied for households because of the use of an indoor emission parameter which is not available for the occupational case. Indeed, industrial sectors measure indoor concentration data instead of emissions. That is why, it would be more suitable to develop a model with indoor concentration as an input parameter. First, a model which characterizes the impact of occupational indoor emissions depending on the indoor concentration per industrial sector has been developped. This model has been developped specifically for the inhalation path et is based on an indoor one-box fate model. This model has

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie chimique
Dissertation/thesis director: Louise Deschênes and Manuele Margni
Date Deposited: 25 Feb 2011 14:40
Last Modified: 24 Oct 2018 16:10
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/444/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only