<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Relationships Between Performance Measurement Systems, Intrapreneurial Culture and Innovation Capabilities: A Longitudinal Field Case Study

Victoria Lakiza

Masters thesis (2018)

[img]
Preview
Download (1MB)
Cite this document: Lakiza, V. (2018). Relationships Between Performance Measurement Systems, Intrapreneurial Culture and Innovation Capabilities: A Longitudinal Field Case Study (Masters thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/3040/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ : Tandis que l’innovation est une source clé de succès à long-terme, les compagnies établies perdent souvent leurs Capacités d’Innovation au profit de l’efficacité opérationnelle. D’un côté, la Culture Corporative Intrapreneuriale a souvent été corrélée avec des Capacités d’Innovation élevées. D’un autre côté, les Systèmes d’Évaluation de la Performance (PMS) jouent un rôle dans les types de projets qui sont priorisés, et peuvent ainsi nuire à l’innovation. Cette étude explore les relations entre la Culture Intrapreneuriale, les PMS et les Capacités d’Innovation, un sujet rare dans la littérature. L’objectif est d’atteindre une meilleure compréhension des dynamiques transformationnelles requises pour aider une compagnie établie à redynamiser ses Capacités d’Innovation. Une approche de recherche inductive a été jugée appropriée pour cette étude puisque l’intention est de mieux comprendre des dynamiques humaines complexes. Un concept de recherche itérative, basé sur une combinaison de quatre stratégies de recherche ainsi que de multiples méthodes de collecte de données, a été développé pour aider à combler l’écart entre la pratique et la littérature sur le sujet de recherche. Le modèle ‘Niveaux de Perspective’ a été utilisé pour organiser et analyser les données. Grâce à la stratégie de recherche intervention il a été possible d’expérimenter directement les défis principaux et les tensions liés à la redynamisation des Capacités d’Innovation dans une compagnie orientée vers l’exécution. Les défis principaux identifiés grâce à cette étude de cas sont : (1) l’aversion au risque, (2) la mentalité d’exécution, (3) le manque d’alignement interne, (4) le manque d’alignement environnemental, et (5) le bas niveau de maturité des processus d’innovation. Trois prérequis inter-reliés à une mise en œuvre réussie d’indicateurs de performance clés (KPIs) pour mesurer le succès des projets d’innovation ont été identifiés : (1) un niveau minimal de maturité des processus d’innovation, (2) l’alignement stratégique, et (3) l’engagement envers l’innovation. La méthodologie de la théorisation enracinée a été utilisée pour conceptualiser les observations terrain et développer quatre propositions de recherche et un cadre conceptuel qui pourraient être plus amplement explorés dans de futurs projets de recherche. La première proposition suggère qu’une compagnie orientée vers l’exécution qui introduit des objectifs stratégiques, PMS et systèmes de récompenses alignés avec l’innovation, pourrait stimuler des initiatives innovantes et supporter un développement futur de Capacités d’Innovation et d’une Culture Intrapreneuriale. La seconde proposition stipule qu’autrement les employés sont susceptibles de résister à la mise en oeuvre d’initiatives et mesures d’innovation, et de prioriser des KPIs orientés vers l’exécution même pour mesurer l’innovation, renforçant ainsi la culture orientée vers l’exécution et nuisant au développement de Capacités d’Innovation. De plus, certains apprentissages de cette étude suggèrent que lorsque l’objectif est de redynamiser les Capacités d’Innovation dans une compagnie orientée vers l’exécution, il est plus efficace de commencer par l’introduction de KPIs qui stimulent des comportements favorables à l’innovation plutôt que des KPIs qui visent à mesurer le succès des activités d’innovation (Proposition 3). Lorsque la compagnie atteint un niveau plus élevé de maturité des processus de gestion de l’innovation et développe une Culture plus Intrapreneuriale, la mise en oeuvre de KPIs pour mesurer la performance de l’innovation aura plus de chances de succès (Proposition 4). Cette étude se conclue avec une hypothèse qui pourrait être plus amplement explorée lors de recherches futures : différents types de KPIs sont appropriés pour différents niveaux de maturité des processus de gestion de l’innovation. Les contributions principales de cette étude sont les apprentissages sur les relations dynamiques entre la Culture Intrapreneuriale, les PMS et les Capacités d’Innovation qui ont été possibles grâce au design de recherche terrain unique utilisé.----------ABSTRACT : While innovation is a key driver of long term success, established companies often lose their Innovation Capabilities for the sake of operational efficiency. On one hand, Intrapreneurial Corporate Cultures have often been correlated with high Innovation Capabilities. On the other hand, Performance Measurement Systems (PMS) play a role in the types of projects that are prioritized, and can hinder innovation. This study explores the relationships between Intrapreneurial Culture, PMS and Innovation Capabilities, a subject that is sparse in the literature. It aims to achieve a better understanding of the transformational dynamics required to help an established company rejuvenate its Innovation Capabilities. As the intent of this study is to better understand complex human dynamics, an inductive research approach was considered appropriate. An iterative research design with a combination of four research strategies and multiple data collection methods was developed to help bridge the gap between practice and literature on the research subject. The ‘Levels of Perspectives’ iceberg model was used to help organize and analyze the data. As a result of the intervention-research strategy, it was possible to experience firsthand key challenges and tensions of the rejuvenation of Innovation Capabilities in an execution-oriented company. The key challenges identified through this Case Study are the company’s (1) risk aversion, (2) execution mindset, (3) lack of internal alignment, (4) lack of environmental alignment, and (5) low level of maturity of innovation processes. Three interrelated prerequisites to the successful implementation of Key Performance Indicators (KPIs) to measure innovation success were identified: (1) minimal level of maturity of innovation processes, (2) strategic alignment, and (3) commitment to innovation. Grounded Research Theory was used to make sense of the field observations and provide four research propositions, as well as a conceptual framework that could be further explored in future research. Our first proposition suggests that an execution-oriented company that introduces well-aligned innovation-oriented strategic objectives, PMS and reward systems could stimulate innovation initiatives and support the future development of Innovation Capabilities and of an Intrapreneurial Culture. Our second proposition states that otherwise, the employees are likely to resist implementation of innovation initiatives and measures, and prioritize execution-oriented KPIs, even to measure innovation, further reinforcing the execution-oriented culture and impeding the development of Innovation Capabilities. Moreover, learnings from this study suggest that when the goal is to rejuvenate Innovation Capabilities in an execution-oriented company, it is more effective to begin with the introduction of KPIs that stimulate behaviours conducive to innovation rather than KPIs that aim to measure the success of innovation activities (Proposition 3). When the company reaches a higher level of innovation management process maturity and develops a more Intrapreneurial Culture, the implementation of KPIs to measure innovation performance will be more likely to succeed (Proposition 4). This study is concluded with a hypothesis that could be further explored in future research: different types of KPIs are appropriate for different levels of innovation process management maturity. This study’s main contributions are the learnings on the dynamic relationships between Intrapreneurial Culture, PMS and Innovation Capabilities made possible by the unique field research design used.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Nathalie de Marcellis-Warin and Isabelle Deschamps
Date Deposited: 26 Jun 2018 11:56
Last Modified: 27 Jun 2019 16:47
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/3040/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only