<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Modélisation des erreurs thermiques des machines-outils numériques à cinq-axes

Elie Bitar-Nehme

PhD thesis (2017)

[img]
Preview
Download (3MB)
Cite this document: Bitar-Nehme, E. (2017). Modélisation des erreurs thermiques des machines-outils numériques à cinq-axes (PhD thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/2911/
Show abstract Hide abstract

Abstract

RÉSUMÉ Les erreurs thermiques des machines-outils numériques à cinq-axes sont la cause principale des erreurs quasi-statiques qui limitent la précision d’usinage de ces machines. Ce travail de recherche présente la méthodologie adoptée pour mesurer, modéliser et compenser les erreurs thermiques d’un centre d’usinage dues à la variation de son état thermique et de l’historique de son activité. Une approche expérimentale est adoptée, qui consiste à varier l’état thermique de la machine en exerçant ses axes selon différents cycles de chauffage et de refroidissement. Les écarts volumétriques dans le volume de travail de la machine sont périodiquement mesurés, ainsi que la puissance réelle des 5 axes et de la broche. Plusieurs capteurs et accessoires sont spécialement conçus ou adaptés pour garantir une stabilité thermique et permettre une mesure rapide et nette de l’erreur thermique. Une analyse volumétrique détaillée des erreurs thermiques permet de comprendre le comportement thermique volumétrique de la machine-outil, en particulier les axes qui causent les erreurs les plus importantes, les effets observés sur le comportement volumétrique de la machine, ainsi que les interactions thermiques des axes voisins. L’analyse volumétrique a permis d’identifier les axes rotatifs comme étant les causes principales des erreurs thermiques de la machine. Une étude plus approfondie des erreurs géométriques paramétriques utilise la méthode SAMBA, qui modélise ces erreurs et permet leur estimation. Les résultats permettent d’identifier les paramètres dominants d’erreurs thermiques. La modélisation de ces paramètres dominants est faite en fonction de la mesure de la consommation de puissance des axes rotatifs par la superposition de fonctions de transfert de 1er ordre à une entrée et une sortie. L’efficacité du modèle thermique est validée par deux méthodes. La première validation est faite par la comparaison de la simulation du modèle avec les mesures obtenues par un nouveau test qui utilise des séquences de chauffage complètement différentes. La deuxième validation consiste en un test d’usinage exécuté à la suite d’une routine de chauffage aléatoire, où la comparaison des coupes compensées et non-compensées met en évidence l’efficacité du modèle thermique. En résumé, cette recherche a contribué à la compréhension du comportement thermique de la machine-outil. Elle a aussi définit une méthodologie efficace de mesure, de modélisation et de compensation des erreurs thermiques.----------ABSTRACT Thermal errors of five-axis numerical machine tools are the main cause of quasi-static errors which limit the machining accuracy of these machines. This research presents the methodology adopted to measure, model and compensate the thermal errors of a machining center caused by the variation of its thermal state and its activity history. An experimental approach is adopted, in which the thermal state of the machine is altered by different heating and cooling routines of all machine axes. Volumetric errors in the machine work volume are measured periodically, as well as the true power of the 5 axes and the spindle. Several sensors and accessories are specifically designed or adapted to assure a thermal stability and allow a quick and clear measurement of the thermal error. A detailed volumetric analysis of thermal errors allows a comprehension of the thermal volumetric behavior of the machine tool, in particular the axes causing the biggest errors, the observed effects on the machine’s behavior and the thermal interactions between neighboring axes. The volumetric analysis identified the rotary axes as the main cause of machine’s volumetric error. A more detailed study of the parametric geometric errors is performed using the SAMBA method, which models these errors and estimates them. The results allowed the identification of dominant thermal error parameters. These dominant parameters are modelled as functions of the measured rotary axes power consumption by the superposition of single-input single-output first order transfer functions. The thermal model efficiency is validated using two methods. The first validation is done by comparing the model simulation to the measurements of a new test having different heating sequences. The second validation consists of a machining test that follows an arbitrary heating routine, where the comparison of compensated and uncompensated cuts highlights the thermal model’s efficiency. In summary, this research contributed to the understanding of the thermal behavior of the machine tool. It also defined an efficient methodology for measuring, modelling and compensating thermal errors.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de génie mécanique
Dissertation/thesis director: René Mayer
Date Deposited: 03 Apr 2018 14:51
Last Modified: 27 Jun 2019 16:47
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/2911/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only