<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Mesure et analyse des activités collaboratives AD HOC retrouvées au cours d'un processus de génie logiciel

Sébastien Cherry and Pierre N. Robillard

Technical Report (2004)

[img]
Preview
Published Version
Terms of Use: Tous droits réservés.
Download (863kB)
Cite this document: Cherry, S. & Robillard, P. N. (2004). Mesure et analyse des activités collaboratives AD HOC retrouvées au cours d'un processus de génie logiciel (Technical Report n° EPM-RT-2004-03).
Show abstract Hide abstract

Abstract

Les processus de génie logiciel sont de nos jours de plus en plus objets de préoccupations dans plusieurs organisations qui développent du logiciel. Le but du processus étant d’accroître la prédictibilité des échéanciers, des coûts ainsi que de la qualité du logiciel développé, les entreprises investissent désormais une plus grande quantité d’argent et d’effort afin d’améliorer continuellement leur processus de développement de logiciels. Par ailleurs, beaucoup de chercheurs s’entendent pour dire que la réussite de projets informatiques ne dépend pas seulement de facteurs techniques, mais que certains aspects humains auraient un impact tout aussi significatif, sinon plus. Parmi ces derniers, le travail collaboratif au sein d’une équipe de développement de logiciels a été identifié par plusieurs comme ayant un impact majeur sur les chances de succès d’un projet logiciel permettant à une équipe de partager toute l’information nécessaire en vu de la cristalliser en un logiciel de qualité qui correspondra aux attentes de l’usager tout en respectant les contraintes de temps et d’argent. De plus, même si une organisation possède un processus de génie logiciel formel et bien définit, des recherches empiriques ont démontré l’importance indéniable que revêtent les activités collaboratives ad hoc au cours du développement d’un logiciel, importance qui se fait également gravement ressentir dans un contexte de développement distribué. Toutefois, ces dernières recherches ont omis de décrire la teneur de ces activités collaboratives informelles et spontanées laissant de ce fait un vaste champ de recherche en génie logiciel toujours inexploré. Ce document présente une recherche empirique, entreprise pour l’obtention d’une maîtrise en génie informatique, qui a présentement cours dans le cadre d’une étude de cas en profondeur dans l’industrie et qui explore l’aspect du travail collaboratif en génie logiciel, plus spécifiquement les activités collaboratives ad hoc retrouvées lors d’un processus de développement de logiciels. Cette recherche visera donc dans un premier temps à modéliser et caractériser les activi tés collaboratives ad hoc retrouvées au cours d’un processus de génie logiciel pour en connaître l’importance, le contenu, de même qu’en distinguer les activités cognitives sous-jacentes impliquées. Cela constituera dans un deuxième temps de préambule afin de proposer des améliorations au processus observé dans le cadre de cette étude. Pour ce faire, la stratégie de recherche proposée dans ce document s’appuie sur une collecte de données provenant de diverses sources d’information disponibles rendant ainsi possible une triangulation de celles-ci pour en augmenter la validité. Finalement, une seconde phase à cette recherche pourrait être menée afin de confirmer les hypothèses issues des théories induites des données empiriques recueillies ou encore, afin d’implanter au sein d’une équipe pilote de nouvelles pratiques au processus observé et visant à y accroître l’efficacité sur le plan du travail collaboratif. Une seconde mesure pourrait enfin avoir lieu afin de ressentir l’impact des nouvelles pratiques et si les résultats s’avèrent fructueux, elles pourraient par la suite être appliquées à plus grande échelle. Plus de détails sur nos motivations seront trouvés dans ce document suivis d’une discussion sur la méthodologie de recherche employée, incluant nos méthodes de collecte de données et plaçant également une certaine emphase sur les techniques d’analyse utilisées pour déchiffrer l’importante quantité de données amassées. Finalement, quelques résultats d’une analyse préliminaire seront révélés, résultats qui confirment tant la pertinence des données que l’importance du phénomène observé.

Open Access document in PolyPublie
Subjects: 2700 Technologie de l'information > 2706 Génie logiciel
2700 Technologie de l'information > 2718 Théorie des télécommunications et de l'information
Department: Département de génie informatique et génie logiciel
Research Center: Non applicable
Date Deposited: 03 Oct 2017 16:59
Last Modified: 24 Oct 2018 16:12
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/2615/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only