<  Back to the Polytechnique Montréal portal

Développement de trois éléments d'une méthodologie de gestion du risque de portefeuilles de projets

Antuan Hynuk Sanchez

PhD thesis (2009)

[img]
Preview
Download (4MB)
Cite this document: Sanchez, A. H. (2009). Développement de trois éléments d'une méthodologie de gestion du risque de portefeuilles de projets (PhD thesis, École Polytechnique de Montréal). Retrieved from https://publications.polymtl.ca/197/
Show abstract Hide abstract

Abstract

La gestion du risque joue un rôle très important dans la gestion d’un portefeuille de projets. Un portefeuille est constitué par un choix judicieux de projets dont le niveau de risque est acceptable. Le choix de projets est fait également de manière à maximiser la valeur du portefeuille. Les concepts de maximisation de la valeur et d’équilibrage risque-bénéfice sont des concepts fondamentaux dans la théorie de la gestion de portefeuilles. Voici l’importance d’avoir une gestion du risque qui permet de maintenir un niveau acceptable du risque et de maximiser la valeur du portefeuille en cherchant à exploiter les opportunités. La recherche réalisée a permis l’élaboration de trois éléments d’une méthodologie de gestion du risque conçue spécifiquement pour être appliquée durant la gestion de portefeuilles de projets. Les trois éléments considèrent les décisions prises durant les processus de la gestion de portefeuilles ainsi que les caractéristiques du portefeuille dans une approche stratégique. Ils mettent en valeur la recherche d’opportunités et leur maximisation. Spécifiquement, les éléments développés sont : une démarche d’identification de risques et d’opportunités, un ensemble d’indicateurs clé de performance et une démarche pour construire et utiliser une matrice de suivi des risques et des opportunités. Ces éléments peuvent être facilement intégrés aux méthodologies génériques ou aux standards acceptés de gestion du risque. Les éléments n’invalident pas les concepts existants dans la littérature. Au contraire, ils complètent la théorie déjà existante de gestion du risque en tenant compte des apports d’autres chercheurs. Cette recherche met en évidence les relations existantes entre les objectifs du portefeuille et les projets. Ces relations forment un réseau d’interdépendances. Plus spécifiquement, ces interdépendances sont composées par les objectifs, les bénéfices et les projets. Une fois que ces composants sont situés dans le temps, ils forment les flux « projets-bénéfice-objectifs ». Cette façon de présenter les concepts est d’une grande utilité puisqu’elle permet de chercher les conséquences sur l’atteinte des objectifs. Elle permet également d’établir des marges de manœuvre pour réagir afin de minimiser ou de maximiser les conséquences. Des plans d’action sont mis en place depuis la détection des premiers risques ou des premières opportunités matérialisées. Cela fournit un caractère anticipatif qui facilite l’adaptation du portefeuille aux conditions changeantes de son environnement.----------ABSTRACT Risk management plays an important role in managing a portfolio of projects. The reason for having a portfolio of projects is the maximization of the portfolio value following a selection of projects under an accepted level of risk. The concepts of value maximization and risk-benefit balancing are fundamental concepts in the theory of portfolio management. This is the importance of risk management which maintains an acceptable level of risk and maximizes the portfolio value searching and increasing opportunities. The research conducted has had as result the development of three elements of a risk management methodology which is specifically designed for the management of project portfolios. The three developed elements consider decisions taken during the processes of portfolio management; they also consider portfolio characteristics from a strategic standpoint. They highlight the research of opportunities as well as their maximization. Specifically, the developed elements are: a structure for identifying risks and opportunities, a set of key strategic performance indicators, and a framework for building and using a matrix to monitor risks and opportunities. These elements can be easily integrated within generic methodologies or accepted standards of risk management. The elements do not invalidate existing concepts in the literature. In opposite, they complement existing theory of risk management adding concepts found in the literature and considered as a need by other researchers. Research has revealed the existing relationships between portfolio objectives and projects which form a network of interdependences. These interdependences are built from objectives, benefits and projects; once these components are extended on a time scale, they form flows of "projects-profit-objectives." This way of exhibiting those concepts is very useful because it allows for searching the impact on the achievement of objectives. At the same time, they allow for setting the manoeuvre margin to react and minimizing or maximizing consequences. Action plans are put in place since the first detection of materialized risks or opportunities. It provides an anticipatory characteristic which helps adapt the portfolio to changing conditions in which the portfolio progresses. The research has explored several concepts, such as benefits management, key performance indicators, critical success factors, and the complexity of a project portfolio. It has also explored current guides and methodologies in order to establish a framework within which the developed elements would be integrated.

Open Access document in PolyPublie
Department: Département de mathématiques et de génie industriel
Dissertation/thesis director: Benoît Robert
Date Deposited: 23 Mar 2010 13:53
Last Modified: 27 Jun 2019 16:49
PolyPublie URL: https://publications.polymtl.ca/197/

Statistics

Total downloads

Downloads per month in the last year

Origin of downloads

Repository Staff Only