<  Retour au portail Polytechnique Montréal

Canada’s Trade Flows of Electronic Waste: Maps and Trends

Bahram Vakilian

Mémoire de maîtrise (2014)

[img]
Affichage préliminaire
Télécharger (2MB)
Citer ce document: Vakilian, B. (2014). Canada’s Trade Flows of Electronic Waste: Maps and Trends (Mémoire de maîtrise, École Polytechnique de Montréal). Tiré de https://publications.polymtl.ca/1619/
Afficher le résumé Cacher le résumé

Résumé

RÉSUMÉ : Avec les avancées technologiques et l'utilisation généralisée des dispositifs électroniques, le sujet des rebuts électroniques comme l’une des sources de déchets avec la croissance la plus rapide au monde, particulièrement en Amérique du Nord, a été largement souligné dans les cercles politiques et académiques. L’étude porte sur ce sujet dans un contexte canadien et pose l’hypothèse selon laquelle il est largement admis que les pays développés exportent leurs rebuts électroniques vers les pays en développement; le Canada serait donc un exportateur de déchets électroniques vers ces pays. Afin de répondre à la question de recherche et soutenir l’hypothèse, l’étude cartographie le réseau Canadien du commerce des déchets électroniques au moyen du code de base de données de l’ONU Comtrade 854810 comme données de substitution pour les années 2013 et 1996 et identifie la tendance au cours de ces périodes. Les partenaires commerciaux, les destinations, avec leur ampleur et leurs directions au cours des différentes années sont également démontrés. En poursuivant l'analyse grâce à l'utilisation de modèles de séries chronologiques, cette étude projette les flux commerciaux pour les années 2014 à 2018. En outre, cette recherche a évalué les facteurs d’échanges internationaux, y compris les réglementations nationales et internationales, les raisons de ces opérations ainsi que les avantages et les contraintes potentielles. En conclusion l’étude démontre que l'hypothèse est rejetée; l'analyse des données de substitutions montre que le flux de déchets électroniques du Canada, bien qu'il soit censé être axé vers l'exportation, a été ces dernières années dirigé vers l'importation. Au cours de la dernière décennie, le pays est passé d’exportateur à importateur net de déchets électroniques. Les projections pour les années 2014 à 2018 démontrent que les importations et les exportations devraient continuer de croître sensiblement au même rythme et qu’à la fin de cette période, la position du Canada sera semblable à celle de l’année 2013 en tant qu'importateur net de déchets électroniques avec trois fois plus d'importation que d’'exportation.----------ABSTRACT : By the expansion of technology advancement and the pandemic use of electronic devices among various communities, the topic of electronic waste as one of the most rapidly growing source of waste in different parts of the earth, especially in the North American region has been vastly pointed out in the political and academic circles. This study focuses on this issue at the Canadian scale in order to answer the hypothesis that it is widely accepted that developed countries export their electronic waste to developing countries; therefore Canada is an exporter of electronic waste to developing countries. In order to answer the research question and its hypothesis, this study, by means of UN Comtrade database code 854810 as the proxy data, mapped the Canadian e-waste trade network for 2013 and 1996, and identified its trends during these periods. The trade partners and destinations as well as their magnitude and directions in different years have also been shown. By continuing the analysis via the use of time series models, this study has forecasted the short term future of these trade flows from 2014 to 2018. Furthermore, this research evaluated the international trade factors, including domestic and international regulations, along with the reasons of such trades as well as the benefits and potential limitations. In conclusion, this research analysis rejected the hypothesis; the analysis on the UN Comtrade database code 854810 shows that the proxies e-waste flow for Canada, despite the fact that it is expected to be more toward export, has been in recent years on the import. In the last decade, the country from a net exporter switched to the net importer of electronic wastes. The forecasts outcome also shows that the Canadian import and export from 2014 to 2018 are expected to continue rising with almost the same speed, and that by the end of this period, Canada will still stay similar to the latest stage in 2013 as a net importer of the electronic waste with three times more import than export.

Document en libre accès dans PolyPublie
Département: Département de mathématiques et de génie industriel
Directeur de mémoire/thèse: Sophie Bernard et Thierry Warin
Date du dépôt: 01 avr. 2015 15:42
Dernière modification: 01 sept. 2017 17:32
Adresse URL de PolyPublie: https://publications.polymtl.ca/1619/

Statistiques

Total des téléchargements à partir de PolyPublie

Téléchargements par année

Provenance des téléchargements

Actions réservées au personnel